Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 216

une somme d'argent, l'université
qui enregistre un diplôme, ou
l'assureur qui poste un smart
contrat pour une couverture de
sinistre donnée. Et de l'autre il y a
le bénéficiaire de la transaction qui,
corrélativement, est le créancier
qui reçoit une somme d'argent,
l'employeur qui vérifie l'authenticité
d'un diplôme, ou l'assuré, qui va
percevoir
automatiquement
un
dédommagement en cas de sinistre
si les conditions prévues par le smart
contrat sont réunies.

Les organisateurs
Ce sont les organisateurs qui
diffèrent
fondamentalement
du
système classique, du moins dans la
Blockchain publique.
Dans un système transactionnel
classique, le registre des transactions
est sous la responsabilité d'un ou de
plusieurs acteur(s) identifié(s), de
nature publique ou privée, soumis
ou non à une réglementation. Ces
acteurs « officiels » se portent garants
de l'authenticité des transactions en
termes de véracité, date et contenu,
et l'application qui sous-tend le
fonctionnement du système est la
plupart du temps composée de
systèmes propriétaires.

216

une même Blockchain. Il faut en effet
rappeler que l'algorithme mis en
œuvre par la Blockchain consiste à
résoudre le problème de la trahison
d'un petit nombre au sein d'un
groupe d'individus. La Blockchain
est une version très aboutie d'un
système à tolérance de faute dans
une architecture distribuée 5 : elle
part du principe que chaque nœud
ne peut faire confiance à ce qu'il
reçoit sur le réseau et doit déterminer
lui-même de façon indépendante
les informations qu'il reçoit avant
de les utiliser et les intégrer dans le
registre.

Le fonctionnement d'une
application Blockchain6
Chaque nœud du réseau (un nœud
étant entendu comme une unité de
calcul gérée par un ou plusieurs
mineurs) reçoit en permanence des
messages, dont certains proposent
de nouvelles transactions à ajouter à
la Blockchain.
Dès lors qu'une transaction est
initialisée, elle est transmise via
internet aux mineurs, sous la
forme d'une requête signée avec
la clé privée7 de l'émetteur de la
transaction.

Dans une Blockchain publique,
l'application est diffusée en open
source, gage de transparence
Il
s'agit
et
d'interopérabilité 4.
là néanmoins plus d'un choix
culturel que d'une nécessité, car
une Blockchain pourrait aussi
fonctionner sur la base d'une
application propriétaire.

A réception d'une transaction,
l'application Blockchain installée sur
le serveur d'un mineur en vérifie tout
d'abord la validité : vérification de la
clé privée et, par exemple s'il s'agit
du paiement d'une somme d'argent,
vérification que l'initiateur du
paiement dispose de suffisamment
d'argent sur son compte.

C'est du côté de l'infrastructure
informatique
que
se
révèle
l'originalité
fondamentale
de
la Blockchain publique. Elle se
compose de serveurs gérés par
des « mineurs », répartis sur des
noeuds internet, qui chacun mettent
à disposition du système une certaine
puissance de calcul pour faire
tourner l'application et conserver tout
ou partie des registres sécurisés. Les
mineurs sont indépendants - mais
rémunérés pour leur travail, et n'ont
en commun que le fait de participer à

L'application
réalise
ensuite
une
empreinte
mathématique
comprenant la transaction, le
numéro du bloc précédent dans
la Blockchain, et un petit fichier
appelé « proof of work » qui mesure
la quantité de travail utilisée par
le mineur pour réaliser l'opération.
Cette empreinte correspond de façon
unique à la transaction8.
Sachant que tous les nœuds du
réseau effectuent ce même travail
en parallèle, il va falloir choisir

EXPERTISES JUIN 2016

le « meilleur » résultat aux fins
de l'intégrer dans la Blockchain
retenue au final. Nous ne rentrerons
pas dans le détail technique de
ce processus complexe qui vise à
éliminer de manière itérative les
blocs ou les résultats défectueux, de
façon à ne retenir au final qu'un seul
registre Blockchain validé, qui est
diffusé à tous les nœuds du réseau
pour servir de base à l'intégration
de la prochaine transaction.
Les mineurs sont rémunérés, par
exemple en bitcoins (qui peuvent être
changés en monnaie officielle sur
des plateformes d'échanges).
Tant la technique de sécurisation
des blocs par cryptage successif que
celle de l'exploitation d'un réseau
distribué pour réaliser les calculs
sont connues. Ce qui est nouveau
et inventif est la façon dont ces deux
techniques sont agencées, sachant
que le concept est libre : nul ne sait
qui se cache derrière le mystérieux
Dorian Satoshi Nakamoto, à l'origine
du bitcoin en 2008, et le code de
l'application a été diffusé en libre
et ne peut être l'objet d'aucune
appropriation privative.

Le paradoxe des limites de la
Blockchain
La Blockchain connaît deux limites.

La lenteur
Sur des applications de type
financier, la Blockchain est trop lente
pour concurrencer valablement les
systèmes monétaires actuels. Là où
la Blockchain bitcoin gère moins
de 10 transactions par seconde, les
marchés financiers attendent des
cadences de dizaines de milliers
d'opérations dans le même temps.
Pour autant, des banques ont lancé
des expérimentations de Blockchain
privées, qui pourraient contourner
cet écueil et servir certaines
applications de façon plus efficace
qu'un système centralisé.

Le risque de fraude
Une application de Blockchain
est d'autant plus sécurisée que
les mineurs indépendants sont



Table des matières de la publication Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414

Couverture
Editorial & Sommaire
MAGAZINE
VOITURES AUTONOMES : UBER REFUSE LA SUBORDINATION Par Sylvie ROZENFELD
INTERVIEW ISABELLE GAVANON : LE NOUVEAU DROIT DES CONTRATS Par Sylvie ROZENFELD
DOCTRINE
REGULATION DE LA BLOCKCHAIN IL EST URGENT D’ATTENDRE Par Isabelle RENARD
CYBERCRIMINALITÉ LE RANSOMWARE EST-IL ASSURABLE ? Par Jean-Laurent SANTONI
CONCURRENCE : ABSENCE D’UN MARCHÉ PERTINENT DU DÉSTOCKAGE EN LIGNE Par Lucia PEREIRA et Elise CADORET
ACCÈS AU DROIT : DES START-UPS ET UN PORTAIL NUMÉRIQUE PLACE VENDÔME Par Myriam QUÉMÉNER
JURISPRUDENCE
BRANDALLEY, SHOWROOMPRIVÉ.COM / VENTE-PRIVÉE.COM
MAQUINAY / MAPAYE
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - Couverture
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - Editorial & Sommaire
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - VOITURES AUTONOMES : UBER REFUSE LA SUBORDINATION Par Sylvie ROZENFELD
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 200
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 201
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 202
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 203
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 204
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 205
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 206
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 207
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 208
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - INTERVIEW ISABELLE GAVANON : LE NOUVEAU DROIT DES CONTRATS Par Sylvie ROZENFELD
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 210
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 211
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 212
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 213
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 214
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - REGULATION DE LA BLOCKCHAIN IL EST URGENT D’ATTENDRE Par Isabelle RENARD
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 216
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 217
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 218
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - CYBERCRIMINALITÉ LE RANSOMWARE EST-IL ASSURABLE ? Par Jean-Laurent SANTONI
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 220
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 221
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - CONCURRENCE : ABSENCE D’UN MARCHÉ PERTINENT DU DÉSTOCKAGE EN LIGNE Par Lucia PEREIRA et Elise CADORET
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 223
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - ACCÈS AU DROIT : DES START-UPS ET UN PORTAIL NUMÉRIQUE PLACE VENDÔME Par Myriam QUÉMÉNER
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 225
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - BRANDALLEY, SHOWROOMPRIVÉ.COM / VENTE-PRIVÉE.COM
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 227
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 228
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 229
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 230
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 231
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 232
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 233
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - MAQUINAY / MAPAYE
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 235
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Juin 2016 - n°414 - 236
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1910_450
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1909_449
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1907_448
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1906_447
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1905_446
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1904_445
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1903_444
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1902_443
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1901_442
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1812_441
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1811_440
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1810_439
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1809_438
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1807_437
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1806_436
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1805_435
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1804_434
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1803_433
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1802_432
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1801_431
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1712_430
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1711_429
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1710_428
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1709_427
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1707_426
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1706_425
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1705_424
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1704_423
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1703_422
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1702_421
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1701_420
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1612_419
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1611_418
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1610_417
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1609_416
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1607_415
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1606_414
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1605_413
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1604_412
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1603_411
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1602_410
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1601_409
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1512_408
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1511_407
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1510_406
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1509_405
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1507_404
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1506_403
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1502_399
http://www.nxtbookMEDIA.com