Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 183

pas commis lui-même la faute, l'assurance pourrait couvrir les sanctions
pécuniaires que celui-ci devrait payer
pour la faute de son employé.
Les assurances pourraient donc assurer les sanctions pécuniaires administratives au sein de leur contrat
Responsabilité des dirigeants, mais
devraient exclure l'assurabilité de telles
sanctions lorsqu'il y aurait une faute
intentionnelle du dirigeant. En effet,
cela permettrait d'exclure l'assurabilité
dès lors que le dirigeant aurait eu l'intention délibérée de nuire à autrui.
Si, désormais la Cour de cassation
abandonnant l'argument de la contrariété à l'ordre public et ne retient plus
comme motif d'exclusion de l'assurabilité que la faute intentionnelle qui fait
disparaître l'aléa.
Si, en se basant sur la décision du
Conseil Constitutionnel, la sanction
administrative n'a plus de caractère
pénal et n'est plus dès lors par nature
contraire à l'ordre public.
Si plus généralement le critère de
la faute intentionnelle constitue un
garde-fou suffisant pour écarter la
contrariété à l'ordre public (idée qui a
été reprise par certaines assurances
pour permettre l'assurabilité de telles
sanctions).
La question se pose donc de savoir ce
qui peut encore empêcher de s'assurer
contre ces sanctions.

UNE POSITION MITIGÉE
DES ASSUREURS
Certaines compagnies d'assurances,
notamment internationales, restent
assez frileuses vis-à-vis de cette
problématique. Si elles acceptent d'indemniser les sanctions pécuniaires
administratives, c'est à condition
que celles-ci soient, selon leurs
termes, « assurables ». Mais qu'estce qui distingue des sanctions administratives assurables de sanctions
administratives non assurables. Ces
assureurs se réservent donc une porte
de sortie honorable si la jurisprudence
venait exclure telle ou telle sanction
pécuniaire administrative du bénéfice
de l'assurance, notamment en ayant
rempli leur obligation de conseil et de
mise en garde à l'égard de leur assuré. Voici l'exemple d'une assurance
qui décide d'accepter d'indemniser

les sanctions pécuniaires administratives dans son contrat Responsabilité
des dirigeants :
« Sanction pécuniaire prononcée
par une autorité administrative »
L'assureur prend en charge les sanctions pécuniaires assurables prononcées par une autorité administrative
pendant la période d'assurance ou la
période subséquente en application
des lois ou règlements à l'encontre d'un
assuré, personne physique, dans le
cadre de ses fonctions de dirigeant au
sein de la société souscriptrice.
Sans que cela puisse constituer un
avis juridique de nature à engager
la responsabilité de l'assureur, il est
rappelé pour l'application de cette
extension que la garantie des sanctions pécuniaires ne peut être contraire
à l'ordre public et aux bonnes mœurs,
conformément à l'article 6 du Code
civil, ou toute législation équivalente à
l'étranger, ni ne peut intervenir si cellesci sont prononcées suite à la commission par l'assuré d'une faute intentionnelle ou dolosive au sens de l'article L.
113-1 du Code des assurances. »
Ou cet autre exemple :
« Amendes et pénalités : Le cas
échéant, et par dérogation partielle à
l'exclusion générale de garantie n°XX
ci-après, les amendes et pénalités qui
vous auraient été imposées dans le
cadre des enquêtes et actions visées
ci-dessous, dès lors qu'elles sont légalement assurables au regard du droit
applicable ».
La question de l'assurabilité des sanctions
pécuniaires
administratives
reste très incertaine au sein de l'Union
européenne. Dans les pays anglosaxons, l'assurabilité de ces sanctions
pécuniaires fait aussi débat. Pour
certains, le caractère punitif de telles
sanctions ne suffirait pas à justifier leur
inassurabilité. En Italie, certaines sanctions pécuniaires sont réputées assurables et d'autres non.
En Grande-Bretagne, l'autorité administrative financière, la FSA (Financial
Services Authority), a officiellement
annoncé que les sanctions pécuniaires
qu'elle prononce ne peuvent pas
être assurées par les polices d'assurance « afin de ne pas amoindrir

EXPERTISES MAI 2017

le caractère répressif de la sanction. Il en va de même en Espagne
alors qu'en Italie, certaines sanctions
pécuniaires peuvent faire l'objet d'une
couverture 15».
Cette position très mitigée au sein
même de l'Union européenne montre
que cette question est aujourd'hui
primordiale pour les assurances. On
pourrait se demander s'il ne faudrait
pas attendre une politique européenne
commune sur cette question. Mais
celle-ci reste peu probable vu la différence de traitements très importante de
l'assurabilité des sanctions administratives des différents Etats membres.

CONCLUSION
Avec la multiplication des autorités
administratives indépendantes et la
diversité des pouvoirs de sanction qui
leur sont attribués, souvent pour punir
des comportements de négligence qui
ne seraient pas pénalement sanctionnés par les tribunaux répressifs, la
question de l'assurabilité des sanctions
pécuniaires administratives est devenue primordiale pour les entreprises.
Que ce soit à l'étranger ou en France,
l'assurabilité des sanctions pécuniaires
administratives représente un enjeu
économique important. Les assurances
restent frileuses à accorder cette garantie et ne le font pour l'instant qu'avec
l'existence de « garde-fous » tels que l'exclusion d'assurance pour faute intentionnelle de l'assuré. Au vu de la situation
actuelle, il semblerait que rien ne s'oppose à la mise en place dans les contrats
d'assurance d'une telle garantie à condition que des « garde-fous » suffisants
soient mis en place. C'est en tout cas la
position de Jérôme Kullmann dont l'avis
est très estimé dans le monde doctrinal des assurances. Mais le problème
majeur qui persiste contre la mise en
place de cette garantie est une question
éthique. En effet, est-ce envisageable de
proposer à des clients des garanties dont
on n'est pas sûr qu'elles sont en réalité
possibles et qui pourraient être interdites
dans le futur.

Nicolas HÉLÉNON
Co-gérant
NeoTech Assurances

Clarisse HESLAUT

183



Table des matières de la publication Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424

Couverture
Editorial & Sommaire
FOCUS DONNÉES PERSONNELLES FAIS CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS
EN BREF L'INFORMATIONS RAPIDE SUR LE MONDE DU NUMÉRIQUE
MAGAZINE L'INFORMATION LÉGALE ET JURISPRUDENTIELLE DU NUMÉRIQUE
INTERVIEW 2017, UN TOURNANT POUR L’OPEN DATA
DOCTRINE
DONNÉES PERSONNELLES - L’ASSURABILITÉ DES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
DONNÉES PERSONNELLES - MESURES D’AUDIENCE : ANONYMISATION ET DROIT À L'INFORMATION
DONNÉES PERSONNELLES - LE RGPD ET LA NÉCESSAIRE ADAPTATION DES CONTRATS
UNION EUROPÉENNE - BREXIT : IMPACTS SUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES ET LA SÉCURITÉ
DONNÉES PERSONNELLES - LES GUIDELINES DU G29 SUR LE DPO
DONNÉES PERSONNELLES - DROIT À L’OUBLI ET REGISTRE DES SOCIÉTÉS
CONTRAT INFORMATIQUE - REDÉFINITION DES COMPÉTENCES
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - Couverture
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - Editorial & Sommaire
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - FOCUS DONNÉES PERSONNELLES FAIS CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - EN BREF L'INFORMATIONS RAPIDE SUR LE MONDE DU NUMÉRIQUE
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 169
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - MAGAZINE L'INFORMATION LÉGALE ET JURISPRUDENTIELLE DU NUMÉRIQUE
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 171
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 172
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 173
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 174
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - INTERVIEW 2017, UN TOURNANT POUR L’OPEN DATA
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 176
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 177
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 178
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 179
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - L’ASSURABILITÉ DES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 181
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 182
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 183
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 184
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - MESURES D’AUDIENCE : ANONYMISATION ET DROIT À L'INFORMATION
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 186
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 187
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 188
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 189
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - LE RGPD ET LA NÉCESSAIRE ADAPTATION DES CONTRATS
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 191
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 192
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 193
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - UNION EUROPÉENNE - BREXIT : IMPACTS SUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES ET LA SÉCURITÉ
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 195
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 196
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - LES GUIDELINES DU G29 SUR LE DPO
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 198
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 199
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - DROIT À L’OUBLI ET REGISTRE DES SOCIÉTÉS
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 201
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - CONTRAT INFORMATIQUE - REDÉFINITION DES COMPÉTENCES
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 203
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 204
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2005_457
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2004_456
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2003_455
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2002_454
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2001_453
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1912_452
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1911_451
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1910_450
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1909_449
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1907_448
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1906_447
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1905_446
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1904_445
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1903_444
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1902_443
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1901_442
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1812_441
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1811_440
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1810_439
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1809_438
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1807_437
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1806_436
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1805_435
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1804_434
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1803_433
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1802_432
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1801_431
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1712_430
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1711_429
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1710_428
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1709_427
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1707_426
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1706_425
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1705_424
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1704_423
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1703_422
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1702_421
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1701_420
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1612_419
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1611_418
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1610_417
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1609_416
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1607_415
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1606_414
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1605_413
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1604_412
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1603_411
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1602_410
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1601_409
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1512_408
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1511_407
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1510_406
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1509_405
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1507_404
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1506_403
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1502_399
https://www.nxtbookmedia.com