Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 176

Interview
Le modèle mis en place n'est donc pas figé.
En tous cas, nous invitons les opérateurs publics (IGN,
Shom et Météofrance) à prendre en considération le
changement de paradigme auquel on assiste. Par
exemple, l'IGN est en charge de la production de fonds
de cartes. OpenStreetMap, de son côté, capitalise
sur l'intelligence collective avec des réseaux de
contributeurs bénévoles, et met en place des mécaniques
de crowdsourcing pour garantir une alimentation
optimale du contenu basée sur l'intelligence collective,
dans la logique de ce que fait Wikipedia. Nous essayons
de montrer à ces opérateurs que des associations
comme OpenStreetMap sont en train de renouveler
complètement le rapport que l'IGN entretient avec ses
clients. Si la donnée est payante, cela crée une barrière
à l'entrée. Tout le monde n'a pas forcément ni l'envie ni
les moyens de dépenser de l'argent pour réutiliser des
données. Sur les données juridiques ou de jurisprudence
par exemple, on avait un oligopole d'acteurs qui
phagocytait l'innovation depuis des années, car ils
étaient les seuls à pouvoir payer l'accès aux bases de
données que des petits acteurs n'avaient pas les moyens
de financer. A partir du
moment où ces données ont été
ouvertes, on a vu l'explosion de
« Le secret commercial et industriel
leur exploitation et l'émergence
était, et demeure, protégé.«
du mouvement des LegalTech.

Sylvie Rozenfeld : Plusieurs textes ont été récemment
adoptés pour ouvrir plus largement les données
publiques : la loi Valter du 28 décembre 2015 relative
à la gratuité et aux modalités de la réutilisation
des informations du secteur public et la loi Lemaire
du 7 octobre 2016 pour une République numérique,
sans compter la loi de modernisation de notre
système de santé et la loi Macron sur les données
de transport. La plupart des décrets d'application
des lois Valter et Lemaire relatifs à l'open data
sont déjà publiés ou en cours de publication.
Vous êtes responsable du recensement des données
publiques au sein d'Etalab, la mission chargée
de piloter la politique d'ouverture et de partage
des données publiques. En contact direct avec les
administrations, les collectivités locales et les acteurs
privés producteurs de données, vous coordonnez la mise
en ligne des données sur la plateforme data.gouv.fr et
vous identifiez les données à fort potentiel d'innovation,
de transparence démocratique et de modernisation de
l'action publique. Le service public de la donnée (SPD),
a été lancé le 7 avril dernier. Où en est ce chantier ?
Romain Talès : Le cadre légal
a en effet beaucoup évolué et
le périmètre de l'open data
est beaucoup plus large.
La loi pour une République
numérique implique par exemple que des délégataires
de missions de service public reversent les données
produites dans ce cadre au ministère délégataire. Elle
prévoit aussi que les établissements publics à caractère
industriel et commercial s'inscrivent désormais dans le
périmètre de l'open data. Autant de nouveaux acteurs
impliqués, ce qui nécessite la rédaction de décrets afin
d'assurer la mise en œuvre opérationnelle de la loi. Pour
ce qui concerne le service public de la donnée (SPD),
celui-ci est opérationnel depuis le 7 avril et recueille
déjà l'adhésion de l'ensemble de l'écosystème. D'ores
et déjà, 8 bases sont disponibles dans le cadre du SPD.
Ce service a naturellement vocation à s'étoffer et à
englober de nouvelles données de référence.

Nous ne partons pas non plus de zéro puisqu'il y
avait déjà une loi et une directive européenne. La loi
Lemaire est allée plus loin.
Exactement, elle s'est assise sur les bases de la loi
Cada relative à la liberté d'accès aux documents
administratifs. La directive européenne sur la
réutilisation des informations du secteur public a
été transposée par la loi Valter du 28 décembre 2015,
affirmant ce principe de gratuité de la réutilisation
des données publiques, tout en maintenant certaines
exceptions très limitées pour les administrations dont
la mission principale est la production de données et
dont le financement est assuré à de moins de 75% par
des fonds publics. Cela concerne principalement l'IGN,
Météofrance et le Shom (données sur les marées et
topographiques sur les fonds marins).

176

L'ouverture des données par défaut prévue par la loi
Lemaire mettrait en danger le secret industriel des
délégataires de service public, selon certains. Ainsi, au
moment du vote de la loi Lemaire, Keolis dénonçait les
risques de concurrence des acteurs privés étrangers, de
captation indue de la valeur des entreprises de transport
par les Gafa et les dangers sur l'innovation, faute de
pouvoir protéger ses droits de propriété intellectuelle ?
Que pensez-vous de la pertinence de ces arguments ?
Il convient de rappeler que la loi Lemaire n'a en rien
changé les règles relatives à la communicabilité des
documents. Le secret commercial et industriel était, et
demeure, protégé. La loi Lemaire en a défini les contours
plus précisément en se basant sur la doctrine dégagée par
la Cada et en prenant en compte la situation spécifique
des SPIC en situation de concurrence. La loi prévoit ainsi
que le secret comprend « le secret des procédés, des
informations économiques et financières et des stratégies
commerciales ou industrielles et est apprécié en tenant
compte, le cas échéant, du fait que la mission de service
public de l'administration est soumise à la concurrence. »
Il existe une licence ouverte qui a été proposée
dès 2011.
C'était le 26 mai 2011, date de la circulaire dans
laquelle la licence ouverte a été présentée. Ce texte
plaisait beaucoup à l'écosystème de l'open data. C'est
pour cette raison que la nouvelle version de la licence
ouverte sera entérinée par décret dans les prochaines
semaines a été co-construite avec les écosystèmes de
producteurs et de réutilisateurs.

EXPERTISES MAI 2017


http://data.gouv.fr

Table des matières de la publication Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424

Couverture
Editorial & Sommaire
FOCUS DONNÉES PERSONNELLES FAIS CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS
EN BREF L'INFORMATIONS RAPIDE SUR LE MONDE DU NUMÉRIQUE
MAGAZINE L'INFORMATION LÉGALE ET JURISPRUDENTIELLE DU NUMÉRIQUE
INTERVIEW 2017, UN TOURNANT POUR L’OPEN DATA
DOCTRINE
DONNÉES PERSONNELLES - L’ASSURABILITÉ DES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
DONNÉES PERSONNELLES - MESURES D’AUDIENCE : ANONYMISATION ET DROIT À L'INFORMATION
DONNÉES PERSONNELLES - LE RGPD ET LA NÉCESSAIRE ADAPTATION DES CONTRATS
UNION EUROPÉENNE - BREXIT : IMPACTS SUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES ET LA SÉCURITÉ
DONNÉES PERSONNELLES - LES GUIDELINES DU G29 SUR LE DPO
DONNÉES PERSONNELLES - DROIT À L’OUBLI ET REGISTRE DES SOCIÉTÉS
CONTRAT INFORMATIQUE - REDÉFINITION DES COMPÉTENCES
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - Couverture
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - Editorial & Sommaire
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - FOCUS DONNÉES PERSONNELLES FAIS CE QUE JE DIS, PAS CE QUE JE FAIS
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - EN BREF L'INFORMATIONS RAPIDE SUR LE MONDE DU NUMÉRIQUE
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 169
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - MAGAZINE L'INFORMATION LÉGALE ET JURISPRUDENTIELLE DU NUMÉRIQUE
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 171
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 172
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 173
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 174
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - INTERVIEW 2017, UN TOURNANT POUR L’OPEN DATA
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 176
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 177
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 178
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 179
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - L’ASSURABILITÉ DES SANCTIONS ADMINISTRATIVES
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 181
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 182
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 183
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 184
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - MESURES D’AUDIENCE : ANONYMISATION ET DROIT À L'INFORMATION
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 186
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 187
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 188
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 189
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - LE RGPD ET LA NÉCESSAIRE ADAPTATION DES CONTRATS
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 191
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 192
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 193
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - UNION EUROPÉENNE - BREXIT : IMPACTS SUR LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES ET LA SÉCURITÉ
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 195
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 196
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - LES GUIDELINES DU G29 SUR LE DPO
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 198
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 199
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - DONNÉES PERSONNELLES - DROIT À L’OUBLI ET REGISTRE DES SOCIÉTÉS
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 201
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - CONTRAT INFORMATIQUE - REDÉFINITION DES COMPÉTENCES
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 203
Expertises des Systèmes d'information - Le mensuel du droit de l'informatique et du multimédia - Mai 2017 - n°424 - 204
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2007_459
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2006_458
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2005_457
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2004_456
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2003_455
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2002_454
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-2001_453
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1912_452
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1911_451
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1910_450
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1909_449
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1907_448
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1906_447
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1905_446
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1904_445
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1903_444
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1902_443
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1901_442
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1812_441
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1811_440
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1810_439
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1809_438
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1807_437
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1806_436
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1805_435
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1804_434
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1803_433
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1802_432
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1801_431
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1712_430
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1711_429
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1710_428
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1709_427
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1707_426
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1706_425
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1705_424
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1704_423
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1703_422
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1702_421
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1701_420
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1612_419
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1611_418
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1610_417
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1609_416
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1607_415
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1606_414
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1605_413
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1604_412
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1603_411
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1602_410
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1601_409
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1512_408
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1511_407
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1510_406
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1509_405
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1507_404
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1506_403
https://www.nxtbook.fr/newpress/celog/celog-expertises-1502_399
https://www.nxtbookmedia.com