SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 29

DOSSIER
LIMITER LES FUITES
Régis Becquet, responsable d'affaires
chez Esri France
Quelles sont les informations
essentielles pour les gestionnaires
des réseaux d'eau ?
Qu' ils soient pr ivés ou publ ics, les
gestionnaires se posent tous les mêmes
questions : comment localiser mon réseau ? Quel est son état ?
Quelle est la date de dernière intervention ou encore quels
sont les tronçons qui sont les plus finement localisés avec des
plans de recollement afin de répondre notamment aux aspects
réglementaires des déclarations de travaux à proximité des
réseaux (DT-DICT) ? À cet aspect patrimonial s'ajoute également
celle de la qualité et de la quantité d'eau. Pour y répondre, ils
sectorisent géographiquement leurs réseaux et vérifient, à
l'aide d'outils de modélisation hydraulique, la propagation de
l'eau dans le réseau de distribution afin que les consommateurs
puissent être alimentés avec une pression minimale. Les
opérateurs travaillent aussi sur la perte en eau qui est devenue
le leitmotiv des collectivités territoriales. Elles poussent les
délégataires dont elles sont clientes à afficher des taux de
rendement à minima de 80 %. En deçà, le réseau cache quelque
part une érosion à laquelle il va falloir remédier.
Comment optimiser la gestion des réseaux ?
Les systèmes d'IoT en temps réel sont une des réponses
apportées pour atteindre l'économie de la ressource et limiter
les pertes. Chaque délégataire possède également des solutions
propres qui permettent d'estimer la casse d'une canalisation en
fonction de sa date de pose, de la pression nominale dans le
réseau depuis X années, d'un taux de passage potentiel sur la
chaussée, mais aussi du taux d'usure en fonction du type de
matériau utilisé. En plus de la sectorisation d'un réseau et donc
en même temps qu' il assure
la détec t ion des fuites grâce
notamment à de la détec t ion
acoustique et au croisement des
données issues des compteurs
communicants. Pour les eaux
usées et pluviales, la solution offre
un tableau de bord géographique ou
synoptique temps réel du réseau.
Elle permet aussi d'anticiper les
événements pluvieux et de prévoir
des risques de débordement du
réseau. En mat ière de r isque
inondation, cette solution avantgardiste
se base sur des capteurs
pour mesurer la hauteur de l'eau
dans les réseaux. Ces informations
sont couplées à des données
externes comme celle de Météo
France et à des modèles prédictifs
en temps réel qui prévoient les
volumes d'eau susceptibles d'arriver
dans le réseau d'assainissement
à une fréquence comprise entre 5
et 15 min. À partir de ces différents
scénarii, il est possible de réguler
un maillage fin au niveau cartographique, le but est de s'aider
d'autres éléments géographiques pour faire du prédictif par
exemple sur du potentiel en consommation d'eau en fonction du
climat et des déplacements de population, de type estival, dans
telle zone. Un lien est donc établi entre la géographie humaine,
le géomarketing et la consommation d'eau. Aujourd'hui, la
demande en SIG porte principalement sur l'eau potable, mais
aussi de plus en plus sur les eaux pluviales, celles liées au
ruissellement ainsi qu'à celles issues des bassins versants.
Dans ce dernier cas, le SIG permet de calculer des bassins
versants grâce des analyses poussées d'ingénierie hydraulique.
Elles permettent aussi le dimensionnement des réseaux
d'assainissement en fonction des réseaux d'eaux pluviales et
de la rétention de ces eaux, notamment par les bâtiments en
surface.
Existe-t-il des solutions métiers dédiées au secteur ?
La solution « arcOpole Pro réseaux humides » développée
par 1Spatial est très utilisée par les collectivités territoriales.
Cet outil possède une compatibilité complète avec ArcGIS
notamment dans sa version évolutive 1Water. Il existe
également des solutions spécifiques développées en interne
par nos clients, comme c'est le cas de « Waterloss » chez Veolia
qui est un outil qui s'adosse également à l'écosystème Esri. La
demande d'outils SIG diffère en fonction des utilisateurs, avec un
niveau de gestion de l'aspect cartographique plus ou moins fin.
L'évolution porte désormais sur la réactivité des informations
avec principalement des systèmes en temps réel de plus en
plus sophistiqués et aboutis. Le BIM et la 3D sont aussi en plein
développement dans le secteur de l'eau, la canalisation restituée
en réalité augmentée permettant de se déplacer sur le terrain en
ayant la capacité d'interagir avec le patrimoine enterré. Demain,
une simple tablette me permettra sur le terrain d'entrer « en
communication » avec le réseau en temps réel, et de tout savoir
ce qui se passe en sous-sol.
la hauteur des seuils et des vannes
en fonction des lames d'eau qui
arrivent, avec l'objectif de limiter
les débordements dans le milieu
naturel. Pour al ler plus loin,
Suez Smart Solutions travaille
actuellement à une plate-forme
davantage axée sur la gestion
patrimoniale.
Reportage vidéo à
l'agglo de
Cergy-Pontoise
(extrait relevé de
réseaux).
CONJUGUER COÛTS
ET QUALITÉ DU RÉSEAU
La solution Asset Advanced est
ainsi pensée comme une plateforme
multipatrimoines qui intègre
l'ensemble des réseaux, que ce
soit eau potable et assainissement,
mais aussi les branchements ou
encore les usines. Elle permettra
notamment d'apporter une réponse
globale sur le renouvellement
des systèmes de produc t ion.
« Cette compréhension fine de
nos ac t i fs se basera sur des
modèles statistiques prédictifs
ou d'intelligence artificielle afin
29
d'évaluer la dégradation sur le court
et le long terme de notre patrimoine,
précise Bertrand Vanden Boscche,
en charge du développement du SIG
en 3D chez Suez Smart Solutions.
En ayant une vision complète de
notre patrimoine, il est plus facile de
calculer l'impact d'une défaillance
sur nos installations. Cela nous
permettra in fine de formuler des
solutions d'optimisation comme de
réduire les investissements tout
en garantissant un niveau
SIGMAG
https://www.sigtv.fr/Explosion-d-usages-SIG-a-l-agglo-de-Cergy-Pontoise_a1055.html

SIGMAG - N°32 - Mars 2022

Table des matières de la publication SIGMAG - N°32 - Mars 2022

SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 1
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 2
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 3
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 4
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 5
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 6
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 7
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 8
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 9
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 10
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 11
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 12
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 13
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 14
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 15
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 16
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 17
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 18
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 19
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 20
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 21
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 22
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 23
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 24
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 25
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 26
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 27
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 28
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 29
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 30
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 31
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 32
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 33
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 34
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 35
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 36
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 37
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 38
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 39
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 40
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 41
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 42
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 43
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 44
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 45
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 46
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 47
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 48
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 49
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 50
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 51
SIGMAG - N°32 - Mars 2022 - 52
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2210_34
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2206_33
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2203_32
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/sigplus-supplement-sigmag-2203_02
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG_CAMPUS-2112_05
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2112_31
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/sigplus-supplement-sigmag-2112_01
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2110_30
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2106_29
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2103_28
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2012_27
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG_CAMPUS-2012_04
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2009_26
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2006_25
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-2003_24
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG_CAMPUS-1912_03
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1912_23
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1910_22
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1906_21
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1903_20
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG_CAMPUS-1812_02
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1812_19
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1810_18
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1806_17
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1803_16
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG_CAMPUS-1712_01
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1712_15
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1710_14
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1706_13
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1703_12
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1612_11
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1610_10
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1606_09
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1603_08
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1512_07
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1510_06
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1506_05
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1503_04
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1412_03
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1410_02
https://www.nxtbook.fr/newpress/VPW-SIGMAG/SIGMAG-1406_01
https://www.nxtbookmedia.com