Bulletin SNPI - 3/2017 - 68

Jurisprudence - Réponses ministérielles

URBANISME - LOCATION DE COURTE DURÉE - RÉSIDENCE
PRINCIPALE
Question écrite n° 21135
M. Robert Navarro interroge M me la ministre du
logement et de l'habitat durable sur l'application de la loi
n° 2014-366 du 24 mars 2014 pour l'accès au logement
et un urbanisme rénové en ce qui concerne la location
saisonnière d'une résidence principale. Il souhaite savoir
comment est calculée la période autorisée de quatre
mois. En effet, si aucun changement de destination n'est
nécessaire, lorsque la résidence principale est occupée
pendant au moins huit mois et que la location saisonnière ne dépasse pas les quatre mois cumulés de location
par an, les critères de calcul sont flous. Il lui demande si
une nuit correspond à une ou deux journées et si le calcul
des 120 jours se fait sur l'année civile ou sur une année
glissante. Il lui demande si, afin d'aider les utilisateurs de
plateforme à respecter la loi - dont plusieurs sont inquiets
après un courrier envoyé par la mairie de Paris - ces
plateformes peuvent intégrer un compteur et mettre en
pause automatiquement l'annonce quand ce délai est
dépassé. Des usagers qui partiraient tous les week-ends
et pendant toutes les vacances sont susceptibles de
dépasser légèrement ces 120 jours, alors même que leur
logement reste leur résidence principale. Il souhaite enfin
avoir confirmation que le délai de 120 jours ne vise pas
l'activité de chambre d'hôte.
Réponse publiée dans le JO Sénat du 11/05/2017 page 1851
La loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 tendant à améliorer
les rapports locatifs et portant modification de la loi
n° 86-1290 du 23 décembre 1986 prévoit à son article 2
que les dispositions du titre 1er de cette loi ne s'applique
qu'aux « locations de locaux à usage d'habitation ou à
usage mixte professionnel et d'habitation, et qui constituent la résidence principale du preneur ». Ce même
article définit la résidence principale comme étant un

68

« logement occupé au moins huit mois par an, sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force
majeure, soit par le preneur ou son conjoint, soit par une
personne à charge au sens du code de la construction
et de l'habitation. ». Ces dispositions s'articulent avec
les dispositions relatives au changement d'usage des
locaux d'habitation tel que prévues aux articles L. 631-7
et suivants du code de la construction et de l'habitation, lesquelles dispensent, à l'article L. 631-7-1 A dudit
code, d'autorisation de changement d'usage pour les
logements constituant la résidence principale du loueur.
Le loueur doit donc être en mesure de justifier d'une occupation de son logement d'au moins huit mois sur une
année ou a contrario de 245 jours si l'on prend comme
référence une année de 365 jours. La loi ne précisant pas
qu'il s'agit d'une année civile, il convient de considérer
que les huit mois sont à calculer sur une année glissante.
Par ailleurs, la loi n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour
une république numérique, fixe à son article 51 que
« toute personne qui se livre ou prête son concours
contre rémunération, par une activité d'entremise ou de
négociation ou par la mise à disposition d'une plateforme
numérique, à la mise en location d'un local meublé (...)
veille à ce que le logement proposé à la location ou à la
sous-location ne soit pas loué plus de cent vingt jours par
an par son intermédiaire lorsque le logement constitue
la résidence principale du loueur au sens de l'article 2
de la loi n° 89-462 du 6 juillet 1989 précitée. À cette fin,
lorsqu'elle en a connaissance, elle décompte le nombre
de nuits faisant l'objet d'une occupation, et en informe,
à sa demande, annuellement, la commune du logement
loué. Au-delà de cent vingt jours de location, le logement
ne peut plus faire l'objet d'une offre de location par
son intermédiaire jusqu'à la fin de l'année en cours ».
Le décret précisant les modalités de contrôle et de
sanction aux manquements à ces obligations est paru
le 30 avril 2017.



Table des matières de la publication Bulletin SNPI - 3/2017

Couverture
Sommaire
ÉDITORIAL
NOUVELLES BRÈVES
EXPERTISE
INFORMATIONS PROFESSIONNELLES
SOCIAL
LÉGISLATION - RÉGLEMENTATION
JURISPRUDENCE – RÉPONSES MINISTÉRIELLES
INTERNET
ADRESSES
CHIFFRES
BIBLIOGRAPHIE
Bulletin SNPI - 3/2017 - Couverture
Bulletin SNPI - 3/2017 - 2
Bulletin SNPI - 3/2017 - 3
Bulletin SNPI - 3/2017 - 4
Bulletin SNPI - 3/2017 - Sommaire
Bulletin SNPI - 3/2017 - 6
Bulletin SNPI - 3/2017 - 7
Bulletin SNPI - 3/2017 - 8
Bulletin SNPI - 3/2017 - ÉDITORIAL
Bulletin SNPI - 3/2017 - NOUVELLES BRÈVES
Bulletin SNPI - 3/2017 - 11
Bulletin SNPI - 3/2017 - 12
Bulletin SNPI - 3/2017 - 13
Bulletin SNPI - 3/2017 - EXPERTISE
Bulletin SNPI - 3/2017 - 15
Bulletin SNPI - 3/2017 - INFORMATIONS PROFESSIONNELLES
Bulletin SNPI - 3/2017 - 17
Bulletin SNPI - 3/2017 - 18
Bulletin SNPI - 3/2017 - 19
Bulletin SNPI - 3/2017 - 20
Bulletin SNPI - 3/2017 - 21
Bulletin SNPI - 3/2017 - 22
Bulletin SNPI - 3/2017 - 23
Bulletin SNPI - 3/2017 - 24
Bulletin SNPI - 3/2017 - 25
Bulletin SNPI - 3/2017 - 26
Bulletin SNPI - 3/2017 - 27
Bulletin SNPI - 3/2017 - SOCIAL
Bulletin SNPI - 3/2017 - 29
Bulletin SNPI - 3/2017 - 30
Bulletin SNPI - 3/2017 - 31
Bulletin SNPI - 3/2017 - 32
Bulletin SNPI - 3/2017 - 33
Bulletin SNPI - 3/2017 - 34
Bulletin SNPI - 3/2017 - 35
Bulletin SNPI - 3/2017 - 36
Bulletin SNPI - 3/2017 - 37
Bulletin SNPI - 3/2017 - LÉGISLATION - RÉGLEMENTATION
Bulletin SNPI - 3/2017 - 39
Bulletin SNPI - 3/2017 - 40
Bulletin SNPI - 3/2017 - 41
Bulletin SNPI - 3/2017 - 42
Bulletin SNPI - 3/2017 - 43
Bulletin SNPI - 3/2017 - JURISPRUDENCE – RÉPONSES MINISTÉRIELLES
Bulletin SNPI - 3/2017 - 45
Bulletin SNPI - 3/2017 - 46
Bulletin SNPI - 3/2017 - 47
Bulletin SNPI - 3/2017 - 48
Bulletin SNPI - 3/2017 - 49
Bulletin SNPI - 3/2017 - 50
Bulletin SNPI - 3/2017 - 51
Bulletin SNPI - 3/2017 - 52
Bulletin SNPI - 3/2017 - 53
Bulletin SNPI - 3/2017 - 54
Bulletin SNPI - 3/2017 - 55
Bulletin SNPI - 3/2017 - 56
Bulletin SNPI - 3/2017 - 57
Bulletin SNPI - 3/2017 - 58
Bulletin SNPI - 3/2017 - 59
Bulletin SNPI - 3/2017 - 60
Bulletin SNPI - 3/2017 - 61
Bulletin SNPI - 3/2017 - 62
Bulletin SNPI - 3/2017 - 63
Bulletin SNPI - 3/2017 - 64
Bulletin SNPI - 3/2017 - 65
Bulletin SNPI - 3/2017 - 66
Bulletin SNPI - 3/2017 - 67
Bulletin SNPI - 3/2017 - 68
Bulletin SNPI - 3/2017 - 69
Bulletin SNPI - 3/2017 - 70
Bulletin SNPI - 3/2017 - 71
Bulletin SNPI - 3/2017 - 72
Bulletin SNPI - 3/2017 - 73
Bulletin SNPI - 3/2017 - 74
Bulletin SNPI - 3/2017 - 75
Bulletin SNPI - 3/2017 - 76
Bulletin SNPI - 3/2017 - 77
Bulletin SNPI - 3/2017 - INTERNET
Bulletin SNPI - 3/2017 - ADRESSES
Bulletin SNPI - 3/2017 - CHIFFRES
Bulletin SNPI - 3/2017 - 81
Bulletin SNPI - 3/2017 - BIBLIOGRAPHIE
Bulletin SNPI - 3/2017 - 83
Bulletin SNPI - 3/2017 - 84
Bulletin SNPI - 3/2017 - 85
Bulletin SNPI - 3/2017 - 86
Bulletin SNPI - 3/2017 - 87
Bulletin SNPI - 3/2017 - 88
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2020_2
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2020_1
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2019_3
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2019_2
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2019_1
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2018_3
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2018_2
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2018_1
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2017_3
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2017_2
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2017_1
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2016_3
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2016_2
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2016_1
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2015_3
https://www.nxtbook.fr/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2015_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2015_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2014_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2014_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2014_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2013_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2013_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2013_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2012_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2012_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/DOSSIER-SNPI-Demission_licenciement_rupture_conventionnelle-2012
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2012_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2011_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2011_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2011_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2010_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2010_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2010_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2009_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/DOSSIER-SNPI-2009-Aout
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2009_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/DOSSIER-SNPI-Demission-licenciement-rupture_conventionnelle
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/DOSSIER-SNPI-2009-Mars
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2009_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2008_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2008_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2008_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2007_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2007_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2007_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2006_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2006_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2006_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2005_3
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2005_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2005_1
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2004_2
https://www.nxtbook.com/newpress/SNPI/Bulletin-SNPI-2004_1
https://www.nxtbookmedia.com