La revue RH&M - N°60 - Janvier 2016 - (Page 64)

FOCUS Marc LECLERC, Direction Générale GROUPE HENNER RÉGLEMENTATION RH COMMENT DYNAMISER LE RÉGIME PRÉVOYANCE DE VOS SALARIÉS AVEC LES GARANTIES « MALADIES REDOUTÉES » O n les appelle les maladies redoutées. Comme leur nom l'indique, ces affections lorsqu'elles surviennent ont des conséquences lourdes sur le quotidien de ceux qui en souffrent. Pour les Directions des Ressources Humaines, à défaut de pouvoir prévenir ces maladies, il est important de prendre en compte ce risque et de s'y préparer ce qui permettra de faciliter la vie de leurs collaborateurs qui seraient touchés. Une option de plus en plus prisée. Qu'est-ce que l'on appelle les « maladies redoutées » ? Il n'existe pas de liste précise et commune à l'ensemble des assureurs mais il s'agit de maladies graves incluant, entre autres, le cancer, la sclérose en plaques, la leucémie, la maladie d'Alzheimer, la maladie de Parkinson ou encore les suites d'un AVC. En quoi consistent les garanties « maladies redoutées » mises en place par certains assureurs ? Le principe général est de considérer que ce type d'affections par leur gravité et leur durée aura des conséquences lourdes sur le quotidien des personnes touchées. Ces garanties, dont le champ varie selon les assureurs, visent tout d'abord à répondre, sans tabou, aux problèmes financiers que peuvent occasionner pour le salarié l'une de ces maladies dites redoutées. Le dénominateur commun de tous les contrats sur le marché est la mise à disposition d'un capital « d'urgence » couplé au déploiement de services d'assistance « vie quotidienne » dès que le bénéficiaire est reconnu comme atteint de ce type de maladies par un avis médical du médecin conseil de l'assureur. En quoi la mise en place du Contrat Responsable renforce l'attractivité de ce type de garanties ? Le format « Responsable » des contrats va impacter significativement les niveaux de remboursement des frais de Santé, notamment au niveau des Consultations Spécialistes et des dépassements d'honoraires des praticiens en secteur hospitalier n'ayant pas signé le Contrat d'Accès aux Soins (CAS). Concrètement, cela signifie l'apparition potentielle d'un reste-à-charge conséquent alors que jusqu'à présent P.64 | JANVIER 2016 | LA REVUE RH&M N°60 les salariés bénéficiaient d'un niveau de couverture adapté. Dans ce contexte, la capacité d'intégrer la garantie « Maladies redoutées » au sein du programme collectif « Prévoyance » est une voie à explorer afin de permettre à tous les salariés de bénéficier de moyens et de services complémentaires à ceux du programme Collectif « frais de santé ». Qu'est-ce que cela signifie pour les Directions des Ressources Humaines ? Fondamentalement, le fait pour des Directions des Ressources Humaines de pouvoir, sur des risques lourds source de situations extrêmement stressantes pour les salariés, proposer une réponse adaptée sous la forme d'un capital libéré rapidement, couplé à un accompagnement personnalisé (2ème avis médical, assistance vie quotidienne, aide à la reprise d'activité) est très bien accueilli par les représentants du personnel. En effet, chaque jour 400 actifs apprennent qu'ils ont un cancer (maladie qui dure en moyenne 5 ans et dont le reste à charge moyen était de 850 euros avant impact du contrat responsable). On mesure donc l'importance pour l'employeur d'être en mesure d'aider concrètement ses salariés confrontés à ce type de maladies graves. Est-ce le signe d'un intérêt plus marqué pour les sujets liés à la Prévoyance ? En effet, la démarche proposée montre que les Directions des Ressources Humaines doivent avoir une vision globale des systèmes de protection sociale complémentaire et réfléchir, avec leur conseil, aux évolutions inéluctables qui s'imposent dans les 2 prochaines années. Les régimes « Prévoyance », dont l'environnement fiscal et social est un critère favorable, permettent de proposer une solution collective complémentaire aux régimes Frais de Santé individuels et facultatifs. Rubrique dirigée par Karla DELGADO, Director Business Development, HENNER - 10, rue Henner - 75009 Paris KDELGADO@henner.com

Table des matières de la publication La revue RH&M - N°60 - Janvier 2016

Couverture
FORCES & IDÉES - DANIEL HERVOUET - L’ÉLOGE DE L’AUTORITÉ
CHRONIQUE ÉCONOMIQUE - MARC TOUATI - LA CROISSANCE EN ÉTAT D’URGENCE
SPECIAL/ CHRONIQUE DU FUTUR - LA RESPONSABILITÉ SOCIALE ET CITOYENNE DE L’ENTREPRISE
SOMMAIRE
LE GRAND ENTRETIEN JEAN-MARIE SIMON, PDG, GROUPE ATOS, LE DRH DOIT AVOIR UNE VISION PROSPECTIVE !...
DOSSIER DIGITAL
SÉBASTIEN BAZIN, PDG GROUPE ACCORHOTELS L’ANTICIPATION, VÉRITABLE LEVIER D’UNE DIGITALISATION RÉUSSIE
CHRISTINE GREINER, ASSOCIÉE FONDATRICE, C_SUITES CONSEIL LE PDG DIGITAL, FER DE LANCE DE LA STRATÉGIE DIGITALE
LAETITIA PFEIFFER, RESPONSABLE DU DÉPARTEMENT DIGITAL INNOVATION, INFOSYS FRANCE, « DU MANAGER AU LEADER AGILE » 2016, L’ANNÉE DES MOOC D’ENTREPRISE
FRANÇOIS PINOCHET, CO-DIRIGEANT FONDATEUR DU CABINET BOLERO QUAND LE MORAL DES RESPONSABLES DIGITAUX CONSTITUE L’INDICATEUR ULTIME DE LA DIGITALISATION DES ENTREPRISES
REPORTAGE - LES TROPHÉES DES CODIRS 2015 PLACÉS SOUS LE SIGNE DU DIGITAL
ALEXIS DU FONTENIOUX, FONDATEUR VALINKÉO ET ASSOCIÉ, APTIMUM.NET QUELLE PLACE POUR L’HOMME DANS LA TRANSITION DIGITALE DES ORGANISATIONS ?
SANDRINE BRANDT, CONSEIL EN DÉVELOPPEMENT DES TALENTS ET TRANSFORMATION RH, VICE-PRÉSIDENTE DE L’OGT INTELLIGENCE COLLECTIVE : ON S’Y MET QUAND ?
PATRICK MARGRON, DIRECTEUR DU PÔLE DÉVELOPPEMENT RH, GROUPE VEOLIA ENVIRONNEMENT LE PAYS DE DESCARTES SERAIT-IL RÉTIF À LA TRANSFORMATION DIGITALE ?
NATHALIE SCHIPOUNOFF, ASSOCIÉE CO-FONDATEUR, LE LEADER DIGITAL DRH ET DIGITAL : LES LIAISONS DANGEREUSES ?
ÉTUDE - MARIE DUCASTEL, LE DRH AUGMENTÉ…ET VOUS ?
ACTUALITÉ - ALAIN SAURET, APRÈS L’ORÉAL -TOTAL... L’INNOVATION SOCIALE EN MARCHE
TÉMOIGNAGE - CAROLINE PANHARD, DIGITALISATION RH : ET SI VOUS RÉINVENTIEZ LES RELATIONS HUMAINES ?
RÉMUNÉRATION & AVANTAGES SOCIAUX - FRÉDÉRIC DUBOIS, LA FONCTION C&B, BUSINESS PARTNER AUSSI !
FLORENCE GAZEAU, CONSULTANTE ET COACH POUR DIRIGEANTS, VIVACCI LES PROMESSES DES NEUROSCIENCES ET LA PÉDAGOGIE PAR LE QUESTIONNEMENT
EMMANUEL JAHAN,DIALOGUE SOCIAL EUROPÉEN, 12 PROPOSITIONS POUR AVANCER
HERVÉ KABLA, DIRECTEUR GÉNÉRAL, BE ANGELS 10 RAISONS POUR NE PAS DIGITALISER VOTRE ENTREPRISE
ANNE MURGIER, AVOCAT OF COUNSEL, CAPSTAN AVOCATS IMPACT & ENJEUX DE LA DIGITALISATION DES RELATIONS DE TRAVAIL
TENDANCES RH - TÉMOIGNAGE, PASCAL COLLARDEY LES FEMMES CADRES DU SECTEUR PRIVÉ À TEMPS PARTIEL, DISCRIMINÉES SUR LEUR FUTURE RETRAITE ?
TENDANCES MANAGEMENT - C&B, JEAN-PIERRE MAGOT PEUT-ON SURMONTER L’IMPASSE DES NAO FAIBLES ?
RH À L’INTERNATIONAL
EMMANUEL JAHAN LA POLITIQUE MIGRATOIRE DE L’ALLEMAGNE VA-T-ELLE CONDITIONNER LE MARCHÉ DU TRAVAIL EUROPÉEN ? OU COMMENT UNE DÉCISION HUMANITAIRE PEUT CACHER D’AUTRES MOTIVATIONS.
MARC DELUZET DIGITAL & GOUVERNANCE SOCIALE INTERNATIONALE RH ET RECHERCHES ACADÉMIQUES
RH ET RECHERCHES ACADÉMIQUES
CARINE DARTIGUEPEYROU LA GENY AU SERVICE DE LA TRANSFORMATION DE L’ENTREPRISE ?
JEAN-MARIE PERETTI QUELQUE THÈSES 2015 DE DOCTORAT EN GRH
AGENDA RH&M
CONSEIL EN DROIT SOCIAL - NICOLAS MANCRET
LANGAGE AUX AGUETS - JEANNE BORDEAU
CHRONIQUES
DU LEADERSHIP - ERIC-JEAN GARCIA LE LEADERSHIP CONFRONTÉ À L’ESPRIT CRITIQUE ET À L’INNOVATION MANAGÉRIALE
DU DIGITAL - DOMINIQUE TURCQ NE PAS LAISSER L’ARBRE DU DIGITAL CACHER LA FORÊT DES DISRUPTIONS
DE L’INNOVATION RH, SYLVIE BRÉMOND-MOOKERJEE QUELLE EST LA MEILLEURE ORGANISATION POUR LE DIGITAL ?
DE LA COMPLIANCE - BLANDINE CORDIER-PALASSE DIGITAL & COMPLIANCE
FOCUS - Le Cahier RH des Managers
SOMMAIRE
INTERNATIONAL
PROTECTION SOCIALE
ORGANISATION RH
INNOVATION
REGLEMENTATION RH
COMMUNICATION RH
LIBRIS CLUB RH&M
LA SÉLECTION LIBRIS CLUB
LIBRIS CLUB RH&M, DANIEL MARTIN L’UBÉRISATION DE L’ÉCONOMIE
LU POUR VOUS - JEAN-MICHEL GARRIGUES, LA TRILOGIE DU SUCCÈS – ELOGE DE L’AUDACE ET DE LA VIE ROMANESQUE
REPORTAGE
TROPHÉES MIEUX VIVRE EN ENTREPRISE
8ÈME ÉDITION DES TROPHÉES C&B
ART ET ENTREPRISE
ART ET ENTREPRISE, J.-P. LORRIAUX
LE COUP DE GUEULE, HERVÉ SERIEYX

La revue RH&M - N°60 - Janvier 2016

https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1910_75
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1907_74
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1904_73
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1901_72
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1810_71
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1807_70
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1804_69
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1801_68
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1710_67
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1707_66
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1704_65
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1701_64
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1610_63
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1607_62
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1604_61
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1601_60
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1510_59
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1507_58
https://www.nxtbook.fr/newpress/RHM/La_revue_RHM-1504_57
http://www.nxtbook.com/newpress/RHM/La_revue_RHM-1501_56
http://www.nxtbook.com/newpress/RHM/La_revue_RHM-1410_55
http://www.nxtbookMEDIA.com