MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 30

Le coin du médecin

La thermorégulation du rameur :

pourquoi
et comment ?
Les pertes de chaleur par conduction sont 26 fois plus
importantes dans l'eau froide que dans l'air à la même
température.
Les échanges par radiation : le corps humain émet des
rayonnements infrarouges, la chaleur se déplaçant du
milieu le plus chaud vers le milieu le moins chaud.
Les échanges par évaporation : c'est là le moyen privilégié
de pertes de chaleur chez l'homme tout particulièrement
lors de l'exercice. Les pertes par évaporation représentent
80% des pertes totales de chaleur lors de l'exercice. On
y inclut les pertes inconscientes par la perspiration et la
respiration. Dans les pertes par évaporation, la production
de sueur augmente. C'est pourquoi l'évaporation sudorale
s'accroît avec l'élévation de la température corporelle.
Schématiquement, pour de brèves périodes, (1 à 2
heures), le débit sudoral maximal est de l'ordre de 1,5 à 1,8
litres par heure, et dans des conditions extrêmes, il a été
rapporté qu'il pouvait atteindre jusqu'à 3,7 litres par heure
! Sur plusieurs heures, il est d'environ 1 litre par heure.
L'évaporation d'un litre de sueur entraîne une déperdition
de 580 kCal. A l'exercice, la production de chaleur est 10
fois plus importante qu'à l'exercice, aux environ de 15 kCal
par minute. Ces valeurs sont en fait des moyennes car il
existe de grandes variations individuelles. L'évaporation
sudorale est limitée lorsque le degré d'hygrométrie est
important du fait d'un faible gradient de concentration en
vapeur d'eau entre la peau et l'air ambiant.
Lors de l'exercice musculaire, l'évaporation est le moyen
privilégié de transfert de chaleur vers l'environnement
ambiant. En cas de pratique sportive en ambiance
chaude, l'organisme n'est plus en mesure d'évacuer la
chaleur en excès. La température centrale peut alors
s'élever vers des valeurs critiques constituant vite une
menace très sérieuse pour l'individu dont la vie peut être
en danger.
Mais si la sudation est de loin le moyen thermolytique
le plus efficace, elle est également coûteuse pour les
liquides de l'organisme. Lors de la sudation, les ions
chlorure (Cl) et les ions sodium (Na) sont réabsorbés
par les tissus environnants et retournent ensuite dans le
secteur sanguin. Si la sudation augmente trop, comme
lors d'un exercice, le passage accéléré du filtrat sanguin
ne permet plus une réabsorption aussi complète et la
concentration en sels minéraux de la sueur s'accroît. Avec
l'entraînement et l'exposition répétée à des ambiances
chaudes, la réabsorption de sodium et de chlore par les
glandes sudorales augmente et la perte en sels minéraux
est moindre.

MAGAviron
Numéro 33
Août 2018

30

Enfin, l'exercice et les pertes hydriques stimulent la sécrétion d'une hormone antidiurétique qui favorise la rétention
d'eau par l'organisme et tente ainsi de réduire les pertes
hydriques et minérales en limitant leur excrétion urinaire.
La déshydratation ne semble pas entraîner de diminution
de la force musculaire mais a un effet délétère sur l'endurance de force.

Conseils de prévention
de l'hyperthermie
Comme vous l'aurez compris, le risque d'hyperthermie et
de déshydratation est bien réel chez le rameur qui pratique
en ambiance chaude ou même très chaude, d'autant
que le ressenti réel de la température ambiante peut être
faussé par le vent qui altère le jugement du sportif et lui
fait sous-estimer le risque réel.
On peut difficilement modifier les conditions environnementales : vent, température, hygrométrie.
Aussi, le rameur devra veiller à mettre en place des
mesures de prévention de l'hyperthermie et de la déshydratation :
* Ne pas pratiquer en cas d'ambiance très chaude.
Déplacer la séance à une heure plus fraiche, tôt le matin
ou tard en fin de journée
* Limiter la durée et l'intensité de l'exercice en cas de
forte chaleur pour limiter la production de chaleur
métabolique
* En cas de forte chaleur, se protéger la tête, l'hypothalamus, dans le cerveau, étant l'un des centres de la
thermorégulation
* Boire très régulièrement avant, pendant et après la
séance sportive. Donc avoir toujours suffisamment
d'eau sur le bateau pour s'hydrater au cours de l'effort.
Ce conseil vaut aussi bien pour les entraînements longs
que pour les randonnées en aviron qui peuvent durer
plusieurs heures. Idéalement, boire toutes les 10 à 20
minutes
* Arrêter son effort dès les premiers symptômes d'hyperthermie : sensation de frisson et de « chair de poule »,
faiblesse musculaire, désorientation, perte d'équilibre,
baisse du débit sudoral, perte de conscience et du
contrôle hypothalamique
* Porter des vêtements amples et légers facilitant la
thermorégulation par conduction et convection, et de
couleur claire pour permettre de réfléchir les radiations



Table des matières de la publication MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018

Sommaire
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 1
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 2
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - Sommaire
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 4
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 5
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 6
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 7
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 8
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 9
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 10
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 11
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 12
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 13
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 14
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 15
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 16
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 17
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 18
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 19
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 20
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 21
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 22
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 23
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 24
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 25
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 26
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 27
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 28
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 29
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 30
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 31
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 32
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 33
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 34
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 35
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 36
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 37
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 38
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 39
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 40
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 41
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 42
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 43
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 44
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 45
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 46
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 47
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 48
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 49
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 50
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 51
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 52
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 53
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 54
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 55
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 56
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 57
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 58
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 59
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 60
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 61
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 62
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 63
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 64
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 65
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 66
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 67
MAGAviron - N°33 - Aout/Sept./Oct. 2018 - 68
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1811-34
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1808-33
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1805-32
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1803-31
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1801-30
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1709-29HS
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1708-29
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1705-28
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1702-27
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1612-26
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1609-25HS
http://www.nxtbook.fr/newpress/MediasAviron/MagAviron_1608-25
http://www.nxtbookMEDIA.com