Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 34

ECONOMIE - FINANCE
TAUX DE CHANGE : À LA RECHERCHE DU TEMPS RÉVOLU
Publié par Jean-Marc Daniel ENSAE 1979 | 10/05/2022 | Les Échos
ors du déclenchement de la guerre en Ukraine, face aux interrogations sur
les conséquences réelles des sanctions économiques contre la Russie, un
élément semblait relativement acquis, à savoir une érosion rapide du taux
de change du rouble. Cela devait entraîner une forte inflation importée et donc une
perturbation considérable de la vie économique russe. De fait, alors qu'un euro
valait 90 roubles le 21 février, il valait 148 roubles le 16 mars. Et tandis que la
banque centrale de Russie tablait sur une inflation en glissement annuel de 9,2 %
en mars 2022, elle a atteint 16,7 %. Mais cette chute du rouble aura été de courte
durée. Début mai, l'euro valait à peine 70 roubles. Pour arriver à ce résultat
spectaculaire, la Banque de Russie a mobilisé les deux outils dont dispose toute
banque centrale pour influer sur son taux de change. Le premier est la limitation
de la quantité de monnaie échangée sur le marché des devises au travers d'un
strict contrôle des changes. Le second est l'augmentation du taux de rémunération
des placements en roubles pour en inciter les détenteurs à les garder. C'est
pourquoi, le 28 février, elle a porté son taux directeur de 9,5 % à 20 %.
Forte de son succès dans sa maîtrise de la valeur du rouble, la Banque de Russie
promet désormais un taux d'inflation en 2024 de 4 %. En fait, elle n'est pas la seule
à avoir cherché dans l'évolution du taux de change un moyen de juguler l'inflation.
Depuis la mi-mars, au sein du G20, dix banques centrales, hors celles de Russie
et des États-Unis, ont augmenté leur taux (Afrique du Sud, Arabie Saoudite,
Argentine, Australie, Brésil, Canada, Corée du Sud, Inde, Mexique, Royaume-Uni).
Alors que l'inflation est alimentée, dans beaucoup de pays, par la hausse du prix
des importations, leur démarche a été théorisée par la Banque d'Angleterre. Celle-ci
ne cache pas sa volonté de réduire la facture pétrolière et la hausse des prix de
l'énergie en favorisant l'appréciation de la livre par rapport au dollar.
Ce rôle du taux de change dans l'évolution des prix intérieurs et du pouvoir d'achat
est souvent souligné par l'économiste américain Nicolas Gregory Mankiw. Il n'hésite
pas à dire qu'aux États-Unis, si toutes les classes sociales ont des revenus en
dollars, en revanche, leurs dépenses ne se font plus dans la même monnaie. En
effet, les plus aisés consomment des produits européens, du vin français aux
vêtements italiens en passant par les automobiles allemandes et vivent en euros ;
la classe moyenne se fournit dans des magasins proposant plutôt des produits
locaux et vit en dollars ; les plus défavorisés achètent des produits chinois et vivent
en yuans.
L
Bien que schématique, cette répartition de la population américaine confirme l'idée
d'un rôle renforcé du taux de change dans la détermination du niveau de vie, idée
que les banques centrales sont en train plus ou moins d'entériner.
Dès lors, une des formes que prend ce que l'on appelle la " guerre monétaire " est
une course dans la hausse des taux d'intérêt. Chaque hausse relative conduit à un
afflux de capitaux qui induit une appréciation du taux de change, ce qui favorise la
désinflation. Mais ce faisant, on renchérit la valeur de ses exportations, exportant
ainsi une partie de son inflation et poussant ses partenaires commerciaux à
procéder eux-mêmes à une hausse de leur taux.
Ce problème de l'articulation entre taux de change et taux d'intérêt n'est pas
nouveau. Il était déjà au centre des travaux de la Conférence de Gênes qui s'est
tenue il y a tout juste un siècle, en avril/mai 1922. L'objectif de la conférence était
de bâtir le système monétaire international du retour à la paix. Les participants se
mirent d'accord sur la nécessité de garantir la stabilité du taux de change et sur
la définition des moyens à mettre en œuvre pour en assurer la pérennité. Ils
signèrent une résolution dans laquelle on trouve :
" Il est de l'intérêt général que les gouvernements européens déclarent, dès à présent,
que l'établissement d'un étalon or est le but final vers lequel ils tendent (...) Dans chaque
pays, la première mesure à prendre pour rétablir un étalon or sera d'équilibrer chaque
année les dépenses publiques, sans avoir recours à l'ouverture de nouveaux crédits sans
contrepartie. La seconde mesure consistera à déterminer et à fixer la valeur-or de l'unité
monétaire. Cette mesure ne pourra être prise, dans chaque pays, que lorsque les circonstances
économiques le permettront. Chaque pays devra, en effet, trancher alors une
question vitale : entend-il adopter l'ancienne parité de l'or ou une nouvelle parité voisine
de la valeur du change, à ce moment, de son unité " .
Pour répondre à cette question sur la parité à retenir au moment de l'entrée dans
le système, ils ont suggéré de suivre les conclusions du groupe d'experts présidé
par l'économiste suédois Gustav Cassel la faisant reposer sur la " parité des pouvoirs
d'achat " (Purchasing power parity en anglais, ou " PPP " ). Rappelons que cette théorie,
ainsi mise en valeur, fournit un critère de détermination d'un taux de change durable
à même de favoriser l'équilibre extérieur. Ce bon taux de change est celui qui rend
égal le prix d'un même bien dans tous les pays.
Cent ans après Gênes, il est urgent de retrouver l'état d'esprit qui régnait lors de
cette conférence. C'est-à-dire qu'il faut que les banques centrales du G20 s'entendent
pour construire un système monétaire où l'on éviterait la surenchère à la
hausse des taux d'intérêt. Cela suppose l'acceptation, sinon d'un rétablissement
des changes fixes, du moins l'adoption d'une grille de taux de change de référence.
Et il ne faut pas oublier qu'à Gênes, a clairement été déclarée la nécessité de
l'équilibre budgétaire !
34
ENSAE Alumni Annuaire 2022

Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP)

Table des matières de la publication Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP)

Sommaire
• Édito de la Directrice Générale du GENES
• Édito du Directeur de l’ENSAE
• Édito de la Présidente d’ENSAE Alumni
• Édito du Directeur Général de l’INSEE
• Notre sélection
- Climat – Environnement
- Énergie
- Social – Santé
- Tech
- Économie - Finance
• Annuaire des anciens élèves
- Liste alphabétique
- Liste par promotion
- Liste géographique
- Liste par entreprise
- Liste des organismes internationaux
- Liste alphabétique des annonceurs
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - Couv4
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - Couv1
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - Couv2
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 1
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 2
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - Sommaire
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 4
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - • Édito de la Directrice Générale du GENES
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 6
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - • Édito du Directeur de l’ENSAE
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 8
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - • Édito de la Présidente d’ENSAE Alumni
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 10
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - • Édito du Directeur Général de l’INSEE
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - • Notre sélection
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 13
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 14
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Climat – Environnement
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 16
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 17
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 18
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 19
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Énergie
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 21
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 22
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 23
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 24
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 25
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 26
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Social – Santé
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 28
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Tech
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 30
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 31
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 32
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 33
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Économie - Finance
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 35
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 36
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 37
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 38
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 39
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - 40
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - E1
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - E2
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Liste alphabétique
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - Pub1
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Liste par promotion
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Liste géographique
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Liste par entreprise
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Liste des organismes internationaux
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - - Liste alphabétique des annonceurs
Annuaire 2022 des Diplômé(e)s ENSAE Paris (IPP) - Couv3
https://www.nxtbookmedia.com