In This Issue

Jump to Page

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56 | 57 | 58 | 59 | 60 | 61 | 62 | 63 | 64 | 65 | 66 | 67 | 68 | 69 | 70 | 71 | 72 | 73 | 74 | 75 | 76 | 77 | 78 | 79 | 80 | 81 | 82 | 83 | 84 | 85 | 86 | 87 | 88 | 89 | 90 | 91 | 92 | 93 | 94 | 95 | 96 | 97 | 98 | 99 | 100 | 101 | 102 | 103 | 104 | 105 | 106 | 107 | 108 | 109 | 110 | 111 | 112 | 113 | 114 | 115 | 116 | 117 | 118 | 119 | 120 | 121 | 122 | 123 | 124 | 125

ON LINE BRUXELLES PATRIMOINES – ACTES DE LA JOURNÉE D’ÉTUDE – 11/12/2014

LES EXIGENCES PEB EN MATIÈRE D’ISOLATION ET DE VENTILATION

Pour toutes les unités PEB rénovées lourdement ou simplement, seules deux exigences sont à respecter : l’isolation et la ventilation. L’exigence d’isolation porte uniquement sur les parois de l’enveloppe modifiées, c’està- dire, le cas échéant, les murs, le sol, la toiture ou les fenêtres. En cas d’ajout ou de remplacement d’une fenêtre, une exigence de ventilation s’adjoint pour le local concerné. En effet, la PEB ne s’attache pas qu’à la consommation énergétique ; elle vise aussi l’amélioration de la qualité de l’air intérieur. Ces deux exigences, isolation et ventilation, sont présentes et identiques dans les trois Régions du pays. En ce qui concerne l’exigence d’isolation, les Régions ont, avec le soutien du Centre Scientifique et Technique de la Construction (CSTC), fixé les valeurs de transmission thermique que tout projet, comprenant une modification de parois, doit respecter dans le cadre d’une demande de permis d’urbanisme, et ce depuis le 1er janvier 2014. Pour les murs et les toits, la valeur U maximale est de 0,24 W/m2K. Cette valeur donne les épaisseurs indicatives suivantes (tableaux 2 et 3), celles-ci varient en fonction de la nature de l’isolant. Ainsi, pour un mur, l’épaisseur de l’isolant variera de 9 à 17 cm. Ces épaisseurs peuvent paraître importantes, mais ces exigences sont cost optimum, comme nous l’impose la Directive européenne. Il faut évidemment garder à l’esprit que, lorsque l’on procède à des travaux, on ne les réitère pas avant une trentaine d’années et qu’il est, dès lors, important d’avoir une vision à long terme et de réfléchir à l’irrévocabilité des changements opérés et de leurs conséquences énergétiques dans la durée. Pour les fenêtres, les valeurs U maximales sont de 1,8 W/m2K, châssis inclus, et de 1,1 W/m2K pour le vitrage. C’est ce qui se retrouve classiquement sur le marché.

La ventilation exigée lorsqu’une fenêtre est remplacée, ou ajoutée, permet de garantir un climat sain en évacuant l’air vicié (humidité, polluants domestiques, etc.). Il existe quatre systèmes de ventilation : le système naturel, le système mécanique et les deux systèmes mixtes. La PEB n’impose pas le système, mais des débits de ventilation qui, pour le logement, sont bien connus du secteur, car ce sont ceux de la norme NBN50001, en vigueur depuis 1991. À cette exigence de ventilation hygiénique se rajoute, pour le logement, celle d’une ventilation intensive qui permet d’apporter une solution

Élément de construction Umax (W/m2K) Rmin (m2K/W)
1. PAROIS DÉLIMITANT LE VOLUME PROTÉGÉ à l’exception des parois formant la séparation avec un volume protégé adjacent
1.1. PAROIS TRANSPARENTES / TRANSLUCIDES à l’exception des portes et des portes de garage (voir 1.3), des murs-rideaux (voir 1.4) et des briques en verre (voir 1.5) Uw max = 1.8 Et Ug max = 1.1
1.2. PAROIS OPAQUES à l’exception des portes et portes de garage (voir 1.3) et des murs-rideaux (voir 1.4)
1.2.1. toitures et plafonds Umax = 0.24
1.2.2. murs non en contact avec le sol à l’exception des murs visés en 1.2.4. Umax = 0.24
1.2.3. murs en contact avec le sol Rmin = 1.5
1.2.4. parois verticales et en pente en contact avec un vide sanitaire ou avec une cave en dehors du volume protégé Rmin = 1.4
1.2.5. planchers en contact avec l’environnement extérieur Umax = 0.3
1.2.6. autres planchers Umax = 0.3 ou Rmin = 1.75
1.3. PORTES ET PORTES DE GARAGE (cadre inclus) Ud max = 2.0
1.4. MURS-RIDEAUX (suivant prEN 13947) Ucw max = 2.0 et Ug max = 1.1
1.5. PAROIS EN BRIQUES DE VERRE Umax = 2.0
2. Parois entre deux volumes protégés situés sur des parcelles adjacentes Umax = 1.0
3. Parois opaques à l’intérieur du volume protégé ou adjacentes à un volume protégé sur la même parcelle à l’exception des portes et portes de garage Umax = 1.0

Tableau 2

Exigences d’isolation. Valeurs U/R (depuis le 1er janvier 2014) (source : BE).

Type de paroi Umax depuis 0 1/0 1/2014 (W/m2.K) Épaisseur en cm d’isolant de type laine minérale (λ = 0,045 W/mK) Épaisseur en cm d’isolant de type laine végétale (λ = 0,04 W/mK) Épaisseur en cm d’isolant de type mousse synthétique (λ = 0,035 W/mK) (3) Épaisseur en cm d’isolant de type mousse PIR (λ = 0,023 W/mK)
Valeur lambda de l'isolant 0,045 0,04 0,035 0,023
Toiture inclinée (ou plate), isolation entre chevrons 80 % / 20 % 0,24 26 25 24 20
Toiture plate (ou inclinée), isolation continue sur structure bois 0,24 16 15 13 9
Toiture plate (ou inclinée), isolation continue sur structure b éton 0,24 17 15 13 9
Mur extérieur (briques 29 cm), isolation par l'extérieur 0,24 17 15 13 9
Mur extérieur (blocs 14 cm), isolation par l'extérieur 0,24 17 15 13 9
Mur extérieur ossature bois 0,24 20 19 17 14
Plancher lourd en contact avec l'extérieur 12 11 10 7
Plancher lourd sur sol 9 8 7 5
Plancher lourd sur cave avec porte et fenêtre 9 8 7 5

Tableau 3

Exigences d’isolation. Valeurs U/R (depuis le 1er janvier 2014). Exemple d’épaisseurs indicatives d’isolant qui respectent la réglementation PEB (source : BE).



14 | Quelles exigences de performance énergétique du bâtiment en rénovation ?