Le magazine du trésorier - n°70 - 2ème trimestre 2010 - (Page 3)

Cette crise financière n’en finit donc pas de produire ses effets collatéraux. Comme si l’affaire Lehman Brothers (alors même que Bernanke venait de sauver Bear Stearns) avait été une sorte de déclencheur, de détonateur ou de catalyseur de tout cet enchainement d’événements économiques et cette dépression profonde et insidieuse. Certains diront que cette crise est un vrai roman. Il y a sans conteste matière à roman tant les choses survenues semblent ou semblaient impensables, il y a peu encore. Tout ce gâchis pourquoi ? Sera-t-on plus vertueux ? Sans doute... Cela arrivera-t-il encore ? Peut-être pas sous cette forme-là, mais sous une autre proche. Les conséquences notamment en termes de conformité et d’exigences en tout genre d’un point de vue administratif et d’audit seront énormes. Une réaction à une crise est un tour de vis en plus. Ici, la crise fut tellement forte, que ce n’est pas qu’un tour de vis auquel il faut et faudra faire face. On peut parler de véritables péchés capitaux. « Capitaux » pas au sens de capital mais au sens d’ « equity » (pour jouer quelque peu sur les mots). L’avidité a conduit à la déraison. Il y a toujours eu plus de « pro boni » que de « pro bono », hélas. Mais nous avons peut-être atteint avec l’apogée que fut cette crise sans pareil, un sommet de cupidité « pro boni ». Cette dernière, même si elle est un vice naturel qui de tout temps a existé, a démontré par l’excès le plus débridé et le plus total où l’économie pouvait sombrer globalement par la faute d’une relative minorité. Pour la première fois dans l’histoire mondiale, une crise fut réellement « globale ». Est-ce un effet de la fameuse « mondialisation » dont on nous rebat les oreilles ? Sans aucun conteste. Elle n’a pas que du bon admettront les plus libéraux des financiers. L’humanité ne fut-elle pas terriblement aveuglée au point de s’être mise à croire collectivement à la prospérité absolue, sans borne, perpétuelle et à l’enrichissement sans fin? L’histoire économique devrait être enseignée dans les facultés et les grandes écoles afin de toujours perpétuer ce devoir de mémoire et prévenir les plus jeunes des risques des excès. La réalité n’est jamais aussi belle que ce qu’on ne l’imagine. Ici, elle a été pire que ce qu’aucun d’entre nous n’aurait pu imaginer dans ses pires cauchemars (économiques). Il faut rappeler aux jeunes non seulement la crise de 1929 mais aussi les autres et plus encore celle de 2008-2009. Le monde a peut-être basculé sans que nous ne nous en soyons rendu compte. Nous sommes entrés dans une nouvelle ère ou une nouvelle dimension que peu semblent avoir estimé. Rien ne sera plus comme avant. Ce n’est pas vain de le dire. Et si le péché le plus capital était la cupidité ? François Masquelier, Président de l’ATEL EDITORIAL 3 Money for nothing?

Table des matières de la publication Le magazine du trésorier - n°70 - 2ème trimestre 2010

Cover
Contents
Editorial
Financial hightlights
Interview
Focus
Forum of advertisers
Treasurers' Associations
News

Le magazine du trésorier - n°70 - 2ème trimestre 2010

http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/99-4T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/98-3T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/97-2T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/96-1T2017
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/95-4T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/94-3T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/93-2T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/92-1T2016
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/91-4T2015
http://www.nxtbook.fr/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/90-3T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/89-2T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/88-1T2015
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/87-4T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/86-3T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/85-2T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/84-1T2014
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/83-4T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/82-3T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/81-2T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/80-1T2013
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/79-3T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/78-2T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/77-1T2012
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/76-4T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/75-3T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/74-2T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/73-1T2011
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/72-4T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/71-3T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le-magazine-du-tresorier/70-2T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/le_magazine_du_tresorier-69-1T2010
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-68-4T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-67-3T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-66-2T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-65-1T2009
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-63-3T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-64-4T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-62-2T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-61-1T2008
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-60-4T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-59-3T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-58-2T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-57-1T2007
https://www.nxtbook.com/newpress/atel/lemagazinedutresorier-56-4T2006
https://www.nxtbookmedia.com