Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°6 - Janvier/Février 2012 - (Page 38)

Les lettres et les notes Du saBle Dans les poches Un CD Bartone Un livre Didier Lahais Un CD Le bonheur est possible Éd. La Part commune, 15 ¤ Є BB Brutes (Bartone Klub / Coop Breizh) © Arnaud Puisney Le serment d’hypocrite insolente. Mais le destin en décida autrement, et surtout les desseins mercantiles de la major Sony/ BMG qui décida de rayer d’un trait aussi net que précis Antoine Barrailler de son catalogue. Mais le retour de bâton n’a pas eu raison de Bartone, le Stéphanois rennais a préféré jouer à la majorette avec, continuant à envoyer ses chansons pop hérissées de piques ironiques à la gueule des industriels de la musique. Comme quoi toucher le fonds peut avoir du bon… C’est donc avec plein de Sable dans les poches que l’artiste nous revient. Un disque autoproduit, aussi indispensable qu’émouvant, dix titres sentant bon la plage musicale et les pâtés détestables. Bartone adopte toujours cette drôle d’imposture, pleine de mauvais esprit et de mauvaise foi. Ses textes écrits dans la langue de mots lierre s’enroulent autour de votre cou, et s’immiscent dans vos oreilles telle une langue de serpent à sonnets. Le chanteur aurait pu rester englué dans le bourbier de Séville de France-Allemagne 82, son titre de gloire sorti en 2005. Mais la chanson française est un sport qui se joue seul contre le reste du monde, et c’est toujours Bartone J.-B. G. qui gagne à la fin. www.bartone.fr Darcy Bile jaune Après Cador et Les enracinés, deux albums majeurs sortis sur une major (Sony / BMG), Antoine Barrailler nous revient plus fourbe que jamais avec l’auto-produit Du sable dans les poches. Attention au retour de Bartone ! Cador, son premier album sorti en 2005, le promettait déjà à une gloire éternelle, confortablement installé dans le carré V.I.P de la chanson française, à la gauche de Miossec et à la droite de Bénabar. Et son second opus électrique et sombre, Les enracinés, aurait pu enfoncer le clou du spectacle de la réussite La musique adoucit les mœurs, dites-vous ? Pas d’humeur joli cœur, Darcy durcit le ton et déterre une hache de guerre que l’on croyait perdue depuis l’âge d’or d’un Noir Désir très Johnny colère. Jaune ire, colère… La couleur préférée de nos trois sombres héros de l’amer rennais. « Il y a le ciel, le soleil et Tollemer » aurions-nous pu chantonner, en sirotant tranquillement notre petit cocktail des îles, si le leader du groupe en question ne crachait sa bile comme Buffalo Bill flinguait le bison pas très futé. Bile jaune, donc, l’étendard cinglant d’un E.P métallurgique affûté dans l’urgence, et multipliant les coups d’épée contre un Hexagone exsangue. Si le silence est d’or, alors le bruit est Darcy, retiendra la légende. La France Veolia ne l’aura pas volé. Porté sur le po-go, le © Chloé Le Dréze n trio de choc durcit le ton dès les premières notes et renvoie le rock français pour midi(mi)nettes à ses fadaises tue l’amour. Fiers et fous de rage, la pair Irvin / Clément Tollemer et Nicolas Guérin (ex-Garbo), reviennent aux fondamentaux guitare-basse-batterie dignes de la grande époque du punk, quand le no futur nous interdisait de voir la vie en pink. Les Rennais gars sifflent entre leurs dents et laissent fuser les insultes, bien énervés par une bonne infusion de plaintes médicinales. 170, Bile jaune, Justice, Le Tube : retenez bien ces quatre titres poids lourds nous donnant à ouïr des riffs de guitare acérés comme des griffes ; quatre morceaux bruts de décoffrage et téléchargeables gratuitement via le système Widrop… Pour dire que Darcy sait aussi joindre le geste à la parole, sans retourner sa veste. Goldorock, go ! Fulguropoings sur les ires ! Cela faisait longtemps qu’un tel vent de fraicheur ne nous avait pas donné envie de vider une petite coupe de champagne, avec plein J.-B. G de bile dedans. On porte un toast ? À qui ? http://darcymusic.bandcamp.com ; http://widrop.bzhack.org L’héroïne, c’est Elle. Autant dire, vous, nous, tous ceux et celles qui travaillent, « employés que l’on ne voit pas ». Elle, une femme modeste, comme on dit. « Raisonnables, on l’était, c’est sûr, mais par nécessité », explique-t-elle à son amoureux. Lui, dont la révolte est de tradition. Elle, femme lucide, mais timidement rebelle. Engagé, syndicaliste humaniste, Didier Lahais écrit ici son troisième roman. Un hommage, d’une délicatesse de peintre pointilliste, pour raconter à travers Elle, la vie de tellement de milliers de personnes, subissant « le mépris de ceux que l’on dit forts, notables de leurs provinces intérieures. » Oh, on ne parle pas là de violence éclatante, sanglante. Non, simplement celle, banale, du boulot que l’on a peur de perdre ou du boulot dont on a peur tout court, parce qu’un petit chef fait du zèle, parce qu’on n’en comprend plus les tenants et aboutissants. Cette violence, symbolique, si bien théorisée par le sociologue Pierre Bourdieu, qui a passé sa vie à décortiquer les mécanismes de domination. C’est bien de cela dont parle Didier Lahais, mais via une approche sensible du quotidien. Via une belle romance pour dire la dignité de gens encore et toujours debout. Malgré tout, le bonheur est possible. Isabelle Audigé Un livre enTRe QuaTRe planches… À DessIn L’île aux trente cercueils Éditions Noctambule Marc Lizano est un auteur prolifique qui a déjà réalisé une cinquantaine de livres illustrés et de bandes dessinées. Ce Rennais boulimique de dessins et d’histoires avait envie depuis longtemps d’adapter le livre de Maurice Leblanc L’île aux trente cercueils, ce roman où Arsène Lupin ne fait qu’une courte apparition. Aujourd’hui c’est chose faite, un travail qui a lui pris deux ans et demi ! Le lecteur est transporté sur une île imaginaire, Sarek, où se joue un drame familial haut en couleurs ! Nous sommes en plein gothique breton ! Pour cela, Marc a choisi un trait semiréaliste, efficace, pour mieux souligner les arêtes acérées des récifs. Un traitement qui se fait plus doux quand il s’agit de peindre l’héroïne principale, Véronique d’Hergemont. L’auteur a choisi de présenter son adaptation comme un feuilleton avec des chapitres et orne le tout de couleurs sépia. Toute une atmosphère. « Je voulais rester sur les impressions que j’avais eues, petit, en regardant le feuilleton avec Claude Jade », précise Marc qui a fait disparaître Arsène Lupin de son récit, un personnage qu’il trouve parfois pédant et qui n’intervenait qu’à la fin du roman. En réalité, il a voulu centrer son récit sur Véronique et son fils. « Pour moi s’il y a une histoire, elle est là, entre ces deux personnages ». Un récit qui nous plonge dans les émotions de l’enfance avec en prime les embruns. Didier Teste 38 Les Rennais - janvier-février 2012 - no 6 http://www.bartone.fr http://darcymusic.bandcamp.com http://widrop.bzhack.org

Table des matières de la publication Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°6 - Janvier/Février 2012

Couverture
Sommaire
Retour sur images - ça s'est passé à Rennes en décembre
ils font la ville
Reportage - La ville en état de graff
Enquête - Une autre économie est-elle possible ?
En images - Sur les pas de la police municipale
actus flash
- Les ateliers culture du Réseau Lilas
- Des collégiens survolent Rennes en 3D
- Restauration, centres de loisirs... de nouveaux tarifs
- Le Blosne : Prague-Volga change de peau
- Accueil des SDF : le déménagement de Puzzle
- La construction du pont Chardonnet
Mairie utile - 22 Musiciens : un appel à projet pour le kiosque du Thabor
Expression politique - Rennes, une ambition partagée, Union pour Rennes, capitale, Alliance citoyenne
Agora
- CCI : débat sur la ligne B du métro
- Aux conseils de quartiers : La Courrouze et Via Silva
- Le projet des prairies Saint-Martin
Invitation à - Homme-femme : testez vos différences.
Mémoire
- L'affiche cachée de Mathieu Desailly
- Une belle histoire d'armor
EDITION - Un choix de livres et CD

Les Rennais, le magazine de l'information municipale - n°6 - Janvier/Février 2012

http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1511_25
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1509_24
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais_1509-Street-Art
http://www.nxtbook.fr/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1505_23
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1503_22
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1501_21
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1411_20
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1407_19
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-Memoire_de_Guerre
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1405_18
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1403_17
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-HS-365_jours_de_veille
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1401_16
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1311_15
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1309_14
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1305_13
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1303_12
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1301_11
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1211_10
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1209_09
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1205_08
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1203_07
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1201_06
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Hors-serie_Enfance-Education-1111
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1111_05
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1109_04
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1107_03
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1105_02
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/les_Rennais-1103_01
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101215_418
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101115_417
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-101015_416
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100915_415
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais/Info-Metropole-191
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100615_414
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100515_413
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100415_412
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100315_411
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100215_410
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-100115_409
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091215_408
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091115_407
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-091015_406
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090915_405
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-0907_HS
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090615_404
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090515_403
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090415_402
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090315_401
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090215_400
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-090115_399
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081215_398
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081115_397
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-081015_396
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080915_395
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080615_394
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080515_393
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080415_392
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080215_391
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-080115_390
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071215_389
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071115_388
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-071015_387
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070915_386
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070615_385
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070515_384
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070415_383
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070315_382
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-070215_381
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061115_380
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-061015_379
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060915_378
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060815_377
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060715_376
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060615_375
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060515_374
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-060415_373
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060315_372
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060215_371
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-060115_370
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051215_369
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-051115_368
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/Le-Rennais-051015_367
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050915_366
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050615_365
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050515_364
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050415_363
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050315_362
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050215_361
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-050115_360
https://www.nxtbook.com/newpress/Ville-Rennes/le-Rennais-Les_journees_des_4_et_5_fevrier_1994
https://www.nxtbookmedia.com