Dans cette parution

Aller directement à la page

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56

Lutte contre les incendies : S’équiper de détecteurs de fume

Lors d’un incendie, le plus dangereux, c’est la fumée. Un détecteur de fumée peut sauver la vie. La loi oblige tous les propriétaires à équiper leur logement avant le 8 mars 2015.

« Ce n’est pas un dispositif de plus, c’est une nécessité, explique le capitaine David Lefeuvre, du service départemental d’incendie et de secours d’Ille-et-Vilaine. Leur utilité n’est plus à prouver .” En France, un nouvel incendie se déclare toutes les deux minutes, un sur trois étant d’origine électrique. Les incendies causent chaque année 800 décès. « Avec les nouveaux matériaux, le feu est plus sournois, les explosions plus dangereuses et les fumées mortelles », déplore le capitaine Lefeuvre.

D’où l’intérêt d’installer au moins un détecteur de fumée. Comme le prévoit désormais la législation française. À noter que la loi du 24 mars 2014 pour l’accès au logement et un urbanisme rénové précise que c’est au propriétaire d’équiper son logement. Et cela avant le 8 mars 2015. Le détecteur doit être normalisé (NF EN 14604). Par contre, il n’existe pas d’installateurs mandatés ou agréés par l’État. Méfiez-vous des prix exorbitants. À titre indicatif, le prix de base d’un détecteur est de 15 €.

Rappel des principales règles à respecter en cas d’incendie : sortir rapidement en fermant les portes derrière soi si le feu est dans le logement, ne jamais revenir sur ses pas, ne jamais sortir par un escalier enfumé.

www
Consultez le film réalisé par le Sdis
d’Ille-et-Vilaine, en ligne sur le site
metropole.rennes.fr/pratique.



52 Rennes Métropole Magazine / N° 21 / février - mars 2015