Dans cette parution

Aller directement à la page

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56

ACTION MÉTROPOLITAINE

Trigone : nouvelles facettes pour EuroRennes

signal Justement nommée Trigone, la parcelle située entre les rues Raoul-Dautry, Alma et le boulevard du Colombier, à Rennes, accueillera trois immeubles de sept ou huit étages en 2017. Les 12 000 m2 de bureaux et de locaux commerciaux seront situés à deux pas du futur pôle d’échanges multimodal. Avec la future ligne b, une offre TER qui promet d’être renforcée, la gare routière et, bien sûr, Paris à 1 h 27 grâce à la LGV en 2017, Rennes s’équipe pour répondre à la demande du marché tertiaire neuf. Ces trois immeubles aux allures de cristaux apporteront une offre nouvelle en plein cœur de la Zac EuroRennes.

Isabelle Barreau

EN BREF

PROTECTION DE L’ATMOSPHÈRE

Le plan de protection de l’atmosphère (PPA) de Rennes Métropole est soumis à une enquête publique jusqu’au 12 février. Ouverte à tous, elle recueille les observations et propositions d’amélioration. Le PPA, éventuellement modifié en fonction des résultats de l’enquête, sera définitivement adopté par le préfet.

RENNES-ROME POUR L’ÉTÉ

Nouvelle desserte au départ de l’aéroport de Rennes : Rennes- Rome. La liaison directe avec la Ville éternelle ouvre le 18 avril 2015. D’abord hebdomadaire, elle deviendra bihebdomadaire cet été. www.vueling.com

Conseil de Rennes Métropole

nouveau règlement intérieur Il a lieu une fois par mois, le jeudi à 18 h 30. Les élus des communes de la métropole s’y retrouvent et débattent des projets de délibération déjà présentés au bureau métropolitain. Les séances du conseil métropolitain sont publiques. On peut y poser des questions sous condition. Il faut déposer le texte de la question le jour du conseil à 12 h auprès du service Assemblée et Actes. La question doit être en rapport avec les affaires métropolitaines. L’examen des questions du public se fait à l’occasion d’une suspension de séance.

La physique rennaise et la santé

pointu L’Institut de physique de Rennes participe activement à Archi-Pex, un nouveau laboratoire d’innovation pharmaceutique.

Avec le laboratoire Archi-Pex, les chercheurs de l’Institut de physique de Rennes interviennent sur la dégradation de nanotubes capables de libérer un médicament durant 28 jours. De quoi apporter un peu plus de confort à ceux dont le quotidien est rythmé par les piqûres.

Archi-Pex est la création, fin 2014, du CNRS et de l’industriel pharmaceutique Ipsen, et de leurs partenaires, le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et l’Université de Rennes 1. Soutenu par l’Agence nationale de la recherche (ANR), Archi-Pex est coordonné par Franck Artzner, qui a bénéficié de l’allocation d’installation scientifique (AIS) de Rennes Métropole en 2005. Il est aujourd’hui directeur de recherche CNRS à l’Institut de physique de Rennes. Archi-Pex associe équipes de recherche en physique et en biologie et centre de développement pharmaceutique d’Ipsen. Le tout sur trois sites : Dreux, Saclay, et le campus de Beaulieu à Rennes. Rennes Métropole avait financé une partie des équipements de Saclay, utilisés par les chercheurs rennais, ce qui leur a permis de collaborer avec d’autres collègues. Cette collaboration se retrouve aujourd’hui dans les innovations, au service des patients souffrant de pathologies invalidantes.

> Nicolas Auffray

CHIFFRE À L’APPUI
545 K€

>C’est la somme des AIS(1) attribuées par Rennes Métropole à 14 chercheurs travaillant dans les labos rennais. Avec ce soutien, ils financeront leurs équipements. 143 chercheurs ont bénéficié de ce dispositif unique en France depuis 2000.

(1) allocation d’installation scientifique



34 Rennes Métropole Magazine / N° 21 / février - mars 2015