Dans cette parution

Aller directement à la page

1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 | 21 | 22 | 23 | 24 | 25 | 26 | 27 | 28 | 29 | 30 | 31 | 32 | 33 | 34 | 35 | 36 | 37 | 38 | 39 | 40 | 41 | 42 | 43 | 44 | 45 | 46 | 47 | 48 | 49 | 50 | 51 | 52 | 53 | 54 | 55 | 56

REPORTAGE

loués à des prix inférieurs au marché. « Pour candidater, le porteur de projet doit avoir créé son activité il y a moins d’un an, résider dans un quartier Zus, être allocataire des minima sociaux ou demandeur d’emploi », note Anne Coudray, à la Meif. « Le créateur est accompagné et peut y tester la viabilité de son entreprise. Il se trouve aussi dans une dynamique favorable d’échange. » C’est aussi ce que cherchait Françoise Poulain-Bazin pour démarrer. Son entreprise est hébergée pendant six mois dans les locaux de l’agence Médiaveille. « Nous faisons partie de l’équipe et profitons de leurs compétences en web et en marketing. C’est une sacrée opportunité. »

Des crédits pour toutes les situations

La grande majorité des créations d’entreprise nécessitent des fonds. Sans apport personnel, difficile d’obtenir un prêt bancaire. Autre vertu de l’accompagnement à la création, l’orientation vers des solutions de microfinancement. À Chantepie, Christelle Roussey a créé By Lulu F, une marque de vêtements de travail colorés pour les particuliers et les professionnels. « Je n’aurais pas réussi toute seule. Auparavant, je tenais un restaurant, je l’ai vendu en 2008. J’étais au chômage et je n’avais aucun apport personnel. J’ai obtenu un prêt de l’Adie qui m’a permis de me lancer. » L’association aide en effet les personnes à l’écart du marché du travail et n’ayant pas accès au système bancaire classique à créer leur entreprise grâce au microcrédit.

Pour consolider son capital, Nicolas Vidal a bénéficié d’un prêt de 5 000 euros de Présol. « C’était une première étape dans le développement de l’entreprise et j’ai ensuite pu créer des emplois. » Cette association aide les créateurs d’entreprise à se lancer grâce à des prêts sans intérêt et sans garantie. « 90 % de nos bénéficiaires sont aux minima sociaux », souligne Jean-Paul Rocher, son président.

Une étape dans la vie professionnelle

« L’entreprenariat a évolué; la création ou la reprise d’une entreprise n’est plus le projet d’une vie, mais une étape dans la vie professionnelle », remarque enfin Isabelle Denis, à la chambre des métiers et de l’artisanat (CMA). Dominique Coignard, 47 ans, est boulanger à Saint- Jacques-de-la-Lande. « J’ai travaillé dans plusieurs boulangeries avant de changer de voie et d’intégrer une imprimerie. Après mon licenciement en 2011, j’ai eu envie de reprendre une boulangerie. La reprise d’une affaire m’a semblé plus facile. Je ne partais pas de zéro, il y avait le local, le matériel et la clientèle. Aujourd’hui, j’emploie six salariés. » Dans le commerce notamment, les exemples comme le sien fleurissent. « Les fermetures et les reprises ne sont donc pas toujours synonymes d’échec », insiste d’ailleurs Nicole Levelu. Tout comme les projets de création non aboutis. Les structures d’accompagnement sont unanimes là-dessus. En effectuant ce parcours, le porteur de projet acquiert un réseau, des compétences. S’il doit faire une croix sur son projet, il retrouve parfois un emploi grâce aux démarches effectuées. > Céline Diais

Photos : Richard Volante

INFOS

ADIE Rennes
103, avenue Henri-
Fréville
09 69 32 81 10
www.adie.org

BGE Ille-et-Vilaine
Centre d’affaires
Le Bignon 1
6, rue du Bignon
02 99 86 07 47
www.boutique35.com

CCI Rennes
2, avenue de
la Préfecture.
02 99 33 66 66
www.rennes.cci.fr

Chambre des métiers et de l’artisanat
Ille-et-Vilaine
2, cours des Alliés
02 23 50 05 00
www.cm-35.fr

Élan créateur - Élan bâtisseur
7, rue Armand
Herpin-Lacroix,
02 99 35 21 59
cae35.coop

Meif de Rennes
02 99 86 64 64
www.meif-bassinrennes.fr
Le portail de la Meif recense l’ensemble des structures d’accompagnement et les dispositifs d’aide à la création ou à la reprise d’entreprise. À noter, la Meif n’accueille pas le public.

Pôle étudiant
pour l’innovation, le transfert, l’entreprenariat – Pépite Bretagne Université
de Rennes 1,
4, rue Lesage
02 23 23 39 80
pepite-bretagne.ueb.eu

Présol
Espace
Anne-de-Bretagne
15, rue Martenot
02 99 31 75 05
www.presol.org



14 Rennes Métropole Magazine / N° 21 / février - mars 2015