Envoyer par email

54 MÉMOIRE

BOUGER EN VAL- DE-MARNE

Vue aérienne de la préfecture. 1971.

Daniel Badani commentant la maquette de la préfecture. Juillet 1971.

Daniel Badani commentant la maquette des Archives. 1971.

1965-1978 Badani ET LE NOUVEAU Créteil

Choisi comme chef-lieu du département du Val-de-Marne créé en 1964, Créteil doit se doter d’équipements administratifs et publics correspondant à son statut. Plusieurs architectes sont à l’œuvre, dont Daniel Badani.

Lorsqu’en 1965 Daniel Badani se voit confier le projet de construction de la préfecture, cet architecte en chef des bâtiments civils et palais nationaux ne cache pas son enthousiasme devant Paul Camous, premier préfet délégué du Val-de-Marne. Souhaitant mettre en valeur le futur plan d’eau tout en tenant compte de la position centrale de l’équipement « au cœur de ville », il propose un bâtiment en forme de V ouvert sur le lac, qui prend appui sur quatre bâtiments annexes. Après trois ans de travaux - en janvier 1968, pose de la première pierre et en mars 1971, ouverture au public -, il offre un équipement à la fois fonctionnel et représentatif des institutions qui l’anime.

Après ce vaisseau de verre, de granit et d’acier, Daniel Badani s’attelle, de 1971 à 1974, à la réalisation des Archives. Il opte alors pour deux silos à l’armature métallique, symboliques de la mémoire et du patrimoine qu’on y engrange. Enfin, il réalise de 1976 à 1978 le palais de justice. Il choisit cette fois-ci d’imaginer un bâtiment représentant le livre de la loi et la balance de la justice.

De Sète à Abidjan

Né à Vincennes en 1914 et mort en 2006, Daniel Badani est diplômé d’architecture en 1941. Associé depuis 1946 à Pierre Roux-Dorlut - à la fin des années 1960, le cabinet comportera un troisième nom avec l’architecte Dominique Maunoury -, il débute sa carrière en aménageant le front de mer du port de Sète. Il réalise des ensembles de logements à Nice, Villiers-le-Bel, La Défense - notamment la Tour Gambetta - ou encore Boulogne- Billancourt (tours Vendôme, Chenonceaux et Amboise). Il édifie l’université Paris-V - René-Descartes, les centres de recherche du CEA de Marcoule et de Cadarache, mais aussi le centre hospitalier universitaire Saint-Louis, à Paris. Il conçoit ou aménage des hôtels de département à Chartres, Toulon, Beauvais et Montpellier. Il travaille également en Afrique en imaginant notamment l’aéroport, l’hôpital et le palais de justice d’Abidjan.

Avec ses trois réalisations à Créteil, Daniel Badani aura su inscrire les grandes administrations départementales au cœur du nouveau centre urbain. ÉLISE LEWARTOWSKI

POUR EN SAVOIR PLUS : consultation du fonds de la bibliothèque historique des Archives départementales (10, rue des Archives, à Créteil) du lundi au vendredi et un samedi par mois de 9 h à 17 h 30 et un mardi par mois en nocturne jusqu’à 20 h.