Partager

Vous souhaitez partager cet article avec votre communauté en ligne?

Ajouter à del.icio.us Ajouter à Digg Ajouter à Google Bookmarks shareLinkedin

COURRIER 35

DÉBATTRE EN VAL-DE-MARNE

JE DIRAIS

MÊME PLUS ! SUITE ET FIN ?

Intéressant cet échange épistolaire par courriel interposé dans le magazine ValdeMarne (n°291 et 292). Nous ne confondrons plus :

- Eiffel et Effel,

- Dupont et Dupond,

- Rémy et Remi.

Qui s’est trompé sur Remi ? Cela restera une grande énigme historique ! J’en profite pour rectifier une erreur de retranscription dans mon courrier du mois de juin dernier. Je signalais le livre de Curnonsky Une grande datte dans ma vie, illustré par Effel et paru en 1952, et non pas « une grande date », comme vous l’avez écrit.

Patrice C.@Champigny-sur-Marne

À MON AVIS

Fabien Martin,

Secrétaire général de la fédération du Secours populaire français du Val-de-Marne

« Un bel été solidaire »

* La mobilisation des bénévoles du Secours populaire français (SPF) s’est concrétisée dès la fin du moins de juin. 1 100 personnes ont pu se rendre au parc d’attraction La Mer-de-Sable, afin de partager une journée de détente en famille. Les bénévoles du SPF ont également permis à des familles de découvrir - ou de renouer avec - la notion de vacances pour des séjours d’une durée d’une semaine. Les familles qui partent s’acquittent toujours d’une participation financière symbolique. Le 17 août, des personnes âgées et isolées ont profité d’un repas festif « Chez Gégène ». Le 24 août, enfin, des enfants de 6 à 11 ans ont eu le bonheur de découvrir la plage à Trouville, lors de la journée des « Oubliés des vacances ». Nous savons combien les vacances, par le dépaysement qu’elles procurent, contribuent à aborder les difficultés avec l’œil neuf de celui qui a pu se ressourcer. La mobilisation est grande mais ce n’est pas assez. L’augmentation des demandes et la qualité du processus d’accompagnement des familles nous obligent à trouver des moyens nouveaux. Comme pour toute association, cela passe par le développement de nos ressources financières - car c’est bien avec de l’argent que nous payons ces séjours et ces journées festives -, par l’accroissement du nombre de nos comités locaux, mais également par l’accroissement du nombre de nos bénévoles, notamment l’été.

La gendarmerie

recrute

* Chargé du recrutement pour la gendarmerie en Île-de-France, et plus particulièrement dans votre département, j’ai l’honneur de vous contacter afin de vous communiquer nos besoins actuels. En effet, nous proposons de nombreux postes, aussi bien sur le territoire national qu’en Île-de-France pour occuper des postes opérationnels (gendarmerie départementale, maritime, de l’air, de l’armement...) et en emplois particuliers (secrétaire, serveur, plombier, agent d’accueil et de sécurité....). Serait-il possible, s’il vous plaît, d’en informer vos concitoyens ? Pour toutes les personnes intéressées, merci d’envoyer votre candidature par mail à : cirparis75@gmail.com

Si vous ne recevez pas le magazine du Conseil général, vous pouvez nous l’indiquer en remplissant le formulaire sur www.cg94.fr/valdemarne, ou en contactant Jean-Jacques Suzanne : 01 43 99 71 48. jean-jacques.suzanne@cg94.fr.

Envoyez vos courriers à

ValdeMarne

Vous avez un avis, une critique, un coup de cœur… ces pages sont les vôtres !

Ecrivez-nous à cvm@cg94.fr ou par courrier à ValdeMarne, magazine du Conseil général, hôtel du département, 94011 cedex.



LE MAGAZINE DU CONSEIL GÉNÉRAL • N°293 • SEPTEMBRE 2012